accueil

ADRIANI (Giovanni Battista), Orazione fatta all’essequie di Cosimo de’ Medici (1574)

1

orazione di m. gio battista/ adriani fatta in latino all’esse-/qvie Del Sereniss. Cosimo De Medici/ Gran Duca di Toscana./ Recitata nel palazzo publico il di xvii. di Maggio m dlxxiiii./ E tradotta in Fiorentino da Marcello suo figliuolo./ [portrait]/ pivs v. pon. max. ob exi-/miam dilectionem et/ catholicae religio-/nis zelvm praecipvvmq./ ivstitiae stvdivm/ donavit./ In Fiorenza nella stamperia de’ Giunti 1574.

In-4° [22] feuillets signés A-E4 F2 non chiffrés. Titre dans un encadrement xylographique, aux armes des Médicis ; portrait de Cosme de Médicis sur le titre (71 mm) ; bandeaux typographiques ; fleuron, lettrines ; caractères romains.

Elu capo e primario del governo della città di Firenze par le sénat des Quarante-huit, Cosme de Médicis [1] succéda au duc Alessandro, assassiné en 1537. Créé grand-duc de Toscane par le pape Pie V en 1569, il mourut le 21 avril 1574. Son oraison funèbre, composée en latin par Giovanni Battista Adriani, fut prononcée le 17 mai 1574 au palais de la Seigneurie à Florence. Cette Oratio habita in funere Cosmi Medici, publiée la même année chez les Giunti, fut traduite en italien par Marcello Adriani (1562-1604), fils de l’auteur, pour le même libraire, avec une dédicace à Jeanne de Habsbourg (1548-1578), fille de l’empereur Ferdinand Ier et épouse du grand-duc Francesco de’ Medici, lui-même fils aîné et successeur de Cosme.

Relié avec Descrizione della pompa funerale del serenissimo Cosimo de Medici, Florence, Giunti, 1574.

→ BL, 6 ; Hastings Jackson, 1 ; Edit XVI A-270 (26 exemplaires) ; Camerini, 36 ; Ascarelli-Menato, p. 273-274.

[1Né en 1519, Cosme Ier de Médicis était le fils de Jean des Bandes Noires († 1527) et de Maria di Jacopo Salviati.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |