accueil

ALLEGRI (Alessandro), Seconda parte delle rime piacevoli (1607)

1

[encadrement typographique]

SECONDA PARTE/ delle rime/ piacevoli/ d’alessandro Allegri./ Raccolte/ dal s. commendatore fra iacopo gvcci/ cavalier gerosolimitano./ E da francesco allegri Date in luce./ dedicate/ Al Molto Illustre Sig. Caualier/ lorenzo mattioli./ [marque]/ In Verona, Per Bortolamio Merlo dalle Donne, m.dc vii./ Con Licenza de’ Superiori.

In-4° [30] feuillets signés A-G4 H6 non chiffrés, H6 blanc. Tous les feuillets sont dans un encadrement typographique. Marque sur le titre (44 mm) ; fleurons, lettrines, caractères romains et italiques.

Le volume contient 18 pièces diverses, introduites ou précédées par des épîtres d’Alessandro Allegri à Pandolfo Acciaioli [1] (2), Giovan Boccacci [Boccaccio], Giuliano Bianchi, Jacopo di Cappon Capponi, Piero Casserecci, Raffael Gualterotti [2], Marco Lamberti (2), l’abbé Leonida [3], Mario Maccanti, Lodovico Martelli, Carlo Marucelli, Lorenzo Mattioli, Bernadetto Minerbetti (2), Claudio Montegonzi, Orazio Morandi, Jacopo Pagnini, Gregorio Rampeschi, la Signora***, le signor N***, le medico N***.

Relié avec Allegri, La Prima parte delle rime piacevoli, Vérone, 1605.

[1Le personnage n’est pas mentionné par C. Urgugieri dalla Berardesca, Gli Acciaioli di Firenze nella luce dei loro tempi, Florence, Olschki, 1962.

[2Poète et philosophe florentin (1544-1638) ; on lui doit les livrets et les relations des noces de Francesco de’ Medici et Bianca Cappello (1579), Ferdinando de’ Medici et Christine de Lorraine (1589), Cosimo II et Marie-Madeleine d’Autriche (1608) ; il laissa également un recueil de Rime (Florence, Sermartelli, 1581) et un poème héroïque, L’Universo overo il Polemidoro (Florence, Giunti, 1600).

[3Fabio Leonida, de Santafiora, docteur en droit, membre de l’Accademia degli Umoristi ; ami de Francesco Bracciolini, il laissa une œuvre poétique éparse dans différents recueils.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |