accueil

ALUNNO (Francesco), Le Richezze della lingua volgare (1543)

1

LE RICHEZZE/ della lingva volgare/ di m. francesco/ alvnno./ [marque : aldvs]/ Con priuilegio di N.S. Papa Paolo III./ Et della Illustriss. Signoria di Vinegia./ in vinegia./ nel m.d.xxxxiii.

[souscription] in casa de figlivoli di aldo./ in vinegia, nell’anno/ m.d.xxxxiii.

In-folio [226] feuillets signés A-Z8 2A-2D8 2E10 chiffrés 225 [I] ; marque gravée sur le titre et au verso du dernier feuillet ; premier emploi de cette marque ; caractères italiques.

Première édition des Richezze della lingua volgare de Francesco Alunno, ouvrage capital dans la codification de la langue italienne littéraire. Elle est dédiée par l’imprimeur au cardinal Alessandro Farnese (1520-1589), neveu de Paul III et principal mécène de son temps. Le traité est précédé d’une épître à l’humaniste ferrarais Giovanni Ronchegallo. Alunno recense, par ordre alphabétique les mots employés par Boccace et dans une moindre mesure par Pétrarque et Dante. L’index du lexique de Boccace prend appui sur l’édition du Decameron procurée par Nicolò Delfino et publiée à Venise par Nicolini da Sabbio en 1526. Dans la préface de la deuxième édition des Richezze, Alunno indique que l’édition précédente aurait été tirée à 2000 exemplaires et que ceux-ci avaient tous été vendus en l’espace de quelques mois. La seconde édition aldine, revue par l’auteur, parut en 1551. Elle fut plusieurs fois réimprimée par la suite pour d’autres libraires, ainsi Giovan Maria Bonelli, à Venise, en 1555, Paolo Gherardo et Comin da Trino en 1557, témoignant du grand succès que connut l’ouvrage.

Le volume est publié à l’adresse d’Alde, par Paolo Manuzio (1512-1574), après la fin de son association avec les héritiers Torresano, en 1540.

Hauteur : 296 mm. Parchemin souple ; titre manuscrit au dos (reliure de l’époque).

Provenance : signature de Gregorio Caloprese sur le titre [Caloprese (1650-1715), originaire de Scalea près de Cosenza, fut membre de l’Académie degli Investiganti de Naples ; voir Quadrio, II, 243 ; DBDI, XVI, 801] ; inscriptions et notes marginales.

→ Quadrio, I, 474 ; II, 184 ; Renouard, Alde, p. 127, n° 2 ; Suttina, 535 ; BL, 21 ; Fowler, p. 199 ; Edit XVI A-1170 (52 exemplaires) ; Ascarelli-Menato, p. 325-326 ; Panizzi, 167 ; Ley, 150.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |