accueil

BEMBO (Pietro), Benacus (c. 1524)

1

PETRI BEMBI/ BENACVS.

In-4° [6] feuillets signés a6 non chiffrés, le dernier blanc. Caractères romains.

Première édition du poème latin Benacus, une description du lac de Garde et des localités qui le bordent, en 200 vers, probablement imprimée comme à l’essai pour le dédicataire, Giovanni Matteo Giberti (1495-1543). Secrétaire du cardinal Giulio de’ Medici, dataire pontifical, Giberti fut un des personnages les plus importants de la Curie, et il joua un rôle de premier plan dans la vie lettrée à Rome. Après le sac, où il paya son engagement pro-français par quelques mois d’emprisonnement, il résida dans son évêché et se voua à son activité pastorale [1]. Le poème de Bembo fut publié en 1524 avec la Verona d’Agostino Beaziano (Rome, F. Minizio Calvo), chacune des deux pièces illustrant les lieux principaux du diocèse à la tête duquel Giberti venait d’être nommé la même année, et dont il allait prendre possession. Il semble toutefois que le Benacus ait été accueilli avec réserve par l’entourage du dédicataire, ainsi qu’en témoigne une lettre de Bembo adressée à Giberti :

  • come che i vostri Aristarchi domestici si siano beffati del mio Benaco, e che voi ne abbiate fatto poco stima.

De fait, les premiers six vers (« Te Ghiberte cano […] brevibus voluisse intexere chartis ») furent supprimés des éditions suivantes, en raison de la rupture de Bembo avec Giberti pour une question liée à un bénéfice ecclésiastique qui lui aurait été refusé. Le poème fut souvent réédité avec de nombreuses retouches et variantes ; il sera repris en particulier dans les Carmina quinque illustrium poetarum (Venise, Valgrisi, 1548), voir ce volume.

Hauteur : 199 mm. Maroquin marron, décor doré de type losange-rectangle sur les plats (reliure moderne à l’imitation des reliures vénitiennes de l’époque).

→ Edit XVI B-1178 (4 exemplaires).

[1Sur ce personnage et la dédicace du Benacus, voir A. Prosperi, Tra Evangelismo e controriforma : G. M. Giberti (1495-1543), Rome, Edizioni di Storia e Letteratura, 1969, en particulier p. 215-234.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |