accueil

BEMBO (Pietro), Le Prose (1548)

1

LE PROSE DEL/ BEMBO./ [fleuron]/ [armoiries]/ in fiorenza/ appresso lorenzo torrentino stam-/pator dvcale mdxlviii./ Con priuilegio di Papa Paulo III. & Carlo V. Imp. & del/ Duca di Fiorenza.

In-4° [142] feuillets signés A6 B-Z4 Aa-Mm4 paginés [VIII] 224 [LII]. Armoiries des Médicis gravées sur le titre (68 x 75 mm ; Vaccaro, 80 ; Zappella, 1141-1142) ; caractères ronds. Moreni mentionne un exemplaire sur grand papier avec un dernier feuillet portant les armoiries des Médicis ; il indique également deux états du premier cahier, avec ou sans titre imprimé (frontespizio), la plupart des exemplaires n’ayant qu’un faux titre (antiporta) au verso d’un premier feuillet blanc ; un débat, suscité par Varchi à propos de l’article Le précédant Prose aurait entraîné cette modification en cours de tirage. Il existe une seconde émission, à la date 1549, avec les feuillets liminaires rémprimés.

Première édition des Prose della volgar lingua procurée par Benedetto Varchi ; elle est dédiée à Cosme Ier de Médicis. Varchi avait connu Bembo au cours de son séjour à Padoue, et il resta un disciple enthousiaste du lettré vénitien, dont il défendit les conceptions au sein de l’Accademia fiorentina.

Le volume a été imprimé aux dépens de Carlo Gualteruzzi (1500-1577) [1], par Laurens Leenaertsz dit Lorenzo Torrentino. Celui-ci, originaire de Helmont dans le Brabant, fut appelé à Florence, en 1547, par Cosme de Médicis qui entendait redonner un nouveau dynamisme à l’activité éditoriale de sa cité. Nommé imprimeur ducal, Torrentino publia plus de 200 ouvrages de 1547 à 1563, principalement des textes de langue. Il quitta Florence en 1562, à la sollicitation du duc de Savoie, pour fonder une imprimerie à Mondovì.

Hauteur : 213 mm. Vélin (reliure de l’époque) ; quelques notes marginales.

Provenance : signature sur le titre Euphrosinus Lapinius Florentinus DXL [Eufrosino Lapini, membre de l’Accademia fiorentina, auteur d’un Discorso sopra l’orazione (Florence, Torrentino, 1562) ; même provenance, suivie du chiffre cccxxvii, et annotations, sur Plaute, Venise, Alde, 1522 ; Medicea Laurenziana, 1189] ; ex-libris au chiffre d’Horace Landau [baron Horace de Landau (1824-1903) ; non recensé par Gelli ; Bragaglia, 2036 ; catalogue de ses livres par F. Roediger ; vente, Florence, 1885-1890] ; cachet de Gustavo Galletti [non recensé par Gelli ; voir toutefois p. 205].

→ Moreni, Annali Torrentino, p. 38-40, n° XIII ; Gamba, 136 ; Brunet, I, 765 ; BL, 81 ; Edit XVI B-1215 (7 exemplaires) ; Ascarelli-Menato, p. 282.

A. Sorella, « Benedetto Varchi e l’edizione torrentiniana delle Prose », dans Prose della volgar lingua di Pietro Bembo, Milan, 2001.

[1Originaire de Fano, né en 1500, Carlo Gualteruzzi fit des études de droit et de philosophie à Bologne ; secrétaire auprès du Dataire et du Pénitencier Apostolique, il fut le procureur de Bembo en cour de Rome. Il était également en correspondance avec Della Casa et Vittoria Colonna ; il procura l’édition du Novellino (1525) à la suggestion de Bembo. Il mourut à Rome en 1577.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |