accueil

BEROALDO L’ANCIEN (Filippo), Declamatio de excellentia disceptantium (1514)

1

Philippi Beroaldi Opusculum eruditu[m]/ Quo continetur Declamatio Philoso-/phi medici & Oratoris De excellentia/ disceptantium./ [marque : Alaventure tout vient apoint qui peut atendre. denis Roce]/ Venditur in vico sancti Iacobi in inter/signio diui Martini.

[Souscription] : Ipressum [sic] est hoc Opusculum opera diligentissimi Calchogra/phi Ioannis Barbier. Impensis Dyonisii Roce Nonis Septembribus Anno. M.D.xiiij.

Petit in-4° [8] feuillets signés A8, non chiffrés. Marque sur le titre (93 mm) aux armoiries et à la devise de Denys Roce. Lettrines. Caractères romains.

Réimpression de l’édition procurée par Josse Bade, publiée en 1501 (Paris, Thileman Kerver pour Jean Petit) ; Jean Barbier avait réimprimé ce texte pour Denys Roce en 1503 et 1507. Cet imprimeur, de son nom Jean Passet dit Barbier, exerça à Londres puis à Paris, entre 1502 et 1515.

Relié à la suite de Beroaldo l’ancien, Epigramata, Paris, Denys Roce, s.d. [avant 1508].

Index Aureliensis, 117.884 ; B. Moreau, 1514, n° 770 (recense 4 exemplaires) ; Imprimeurs et libraires parisiens, III, n° 215 ; Renouard, p. 19-20.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |