accueil

BORGHESI (Diomede), Del Secondo libro delle rime (1567)

1

del/ SECONDO LIBRO/ delle rime di m. dio./mede borghesi genti-/l’hvomo senese./ parte prima./ al s. gio. vincenzo gonza-/ga prior di barletta/ [marque]/ In Padoua appo Lorenzo Pasquati./ mdlxvii./ Con licenza del Padre Inquisitore.

Sept parties en un volume in-8° de [188] feuillets : [44] feuillets signés a8 b4 A-D8 chiffrés [XII] 32 ; [20] feuillets signés *8 A8 B4 chiffrés 19 [I bl.] ; [28] feuillets signés ( )4 *8 *8 *8 chiffrés 28 ; [20] feuillets signés ( ) 4 A-B8 chiffrés 20 ; [36] feuillets signés ( )4 a-d8 chiffrés 33 [III dont I b.] ; [20] feuillets signés ( ) 4 a-b8 chiffrés [IV] 16 ; [20] feuillets signés a4 a-b8 chiffrés 20. Marque sur chaque titre ; lettrines ; caractères italiques.

Le Secondo libro delle rime de Diomede Borghesi est dédié à Vincenzo Gonzaga (1540-1591), chevalier de Malte, prieur de Barletta [1]. Chacune des sept parties a un destinataire propre : Matteo Priuli, évêque de Vicence, le comte Ottaviano Martinengo, Pio Enea degli Obizzi [2], Giulio Capra, Federico Sarego, Isotta Brembati Grumelli [3]. Le comte Federico Sarego, représentant d’une illustre famille de Vérone, était un des membres fondateurs de l’Accademia dei Filotimi, le protecteur de Borghesi ; on conserve des lettres datées des années 1560-1570, adressées par le poète à Federico et Antonio Sarego [4]. Ces derniers étaient férus d’architecture ; ils firent bâtir par Palladio, l’un la villa Sarego, de Veronella (1564-1570), l’autre la villa Sarego, de Santa Sofia di Pedemonte, en 1569.

Les différentes parties du recueil contiennent respectivement 61 sonnets et une sextine ; 21 sonnets ; 38 sonnets et 10 stanze ; 29 sonnets ; 51 sonnets et une sextine ; un sonnet encomiastique et 16 sonnets avec leurs risposte, par Ostilio Amatelli, Bianca Nieva Angarani [5], A. B., Astorre Baglioni (2), Annibale Bonagente, Francesco Borromeo [6], Annibale Caro, Gasparo Cumano (2), Artemisia D., Giovanni Battista Maganza, Cesare Pavesi, Bernardino Tomitano, Erasmo di Valvasone ; et une dernière partie, composée de 27 sonnets.

Les destinataires des pièces du recueil sont : Ottavio Abbioso, Costanzo d’Adda [7], Isabetta Agolani, Cesare degli Agosti, Giovanni Pietro Ali, Ostilio Amatelli, Dionigi Atanagi, Cesare Attendolo, Antonia d’Avalos Trivulzio, Adriano Baglioni, Astorre Baglioni (10), Bianca Beccaria d’Adda [8], Cristoforo Barbarano, Cornelio Bentivoglio, Ginevra Bentivoglio di Novate, Violante Bentivoglio Sforza marquise de Caravaggio [9], la comtesse Antonella Bevilacqua Rangoni [10], Elena Boccali Preti (2), Annibale Bonagente, Francesco Borromeo, le comte Davide Brembati, Emilia Brembati Solza, Isotta Brembati Grumelli (12), la comtesse Chiara Brinia Stanga, Antonia Brivio Simonetta [11], Girolamo Brolo, Barbara Calina (2), Pier Luigi Capacci, Giulio Capra (6), Lucia Carboni Ali, Annibale Caro, Rodomonte Castane, Valerio Chieregatto, Girolama Colonna Pignatelli, comtesse de Burello [12] (2), Dejanira Connina [sic pour Comnena] Trivulzio [13], l’abbate Cornaro, Federigo Cornaro, évêque de Bergame, le comte Girolamo Crotto (2), Gasparo Cumano (4), Camilla della Rovere di Lonato, Gasparo Erizzo, le comte Ercole Estense Contrario, le comte Ercole Estense Tassone, Filippo d’Este, marquis de San Martino [14], la comtesse Barbara d’Este Trivulzio, Isabella d’Este, la cavaliera Fieschi Visconti, la comtesse Leonora Foresta Martinengo, Anna Funech barone d’Ech, le comte Lodovico Galarate, Paula Gambara Trecca, Alessandro Gonzaga, le comte Alfonso Gonzaga di Novellera, Ferrante Gonzaga marquis de Castiglione [15], le comte Francesco Gonzaga di Novellera (2), Massimilano Gonzaga di Lucciara [Luzzara], le prince Scipione Gonzaga (4), Vincenzo Gonzaga, prieur de Barletta (7), Isabella Gonzaga Thiene, la comtesse Laura Gonzaga Trivulzio [16], Girolamo Grumelli (2), Battista Guarini (2), Giovanni Battista Guazzoni, Lucrezia d’Incisa Gonzaga, marquise de Gazzuolo [17] (3), G[iuliano] G[oselini] C[avaliere], le comte Antonio degli Ippoliti di Gazolo [Gazzoldo] (2), Lucrezia Lampugnano Cusani [18], Alberto Lavezuola (2), Lucrezia Losca di Capra (3), don Emanuele di Luna, Giovanni Battista Maganza, Celio Magno, Barbara del Maino, marquise de Melegnano [19], le marquis Lodovico Malaspina (3), Lucrezia Malaspina, Bernardino Mariano, Giovanni Mariano, le comte Antonio Martinengo, le comte Lelio Martinengo, le comte Ottaviano Martinengo (5), le comte Paulo Emilio Martinengo (2), Leonora Martinengo degli Obizzi [20], Francesco de’ Medici, prince de Florence, Deiforo Meli, Anna Morone, marquise de Sonzino [21], Bianca Nievo Angarani, Pio Enea degli Obizzi (3), Baldassare Orsino, Giovanni Battista Paderno, Cesare Pavesi, Giulio Pellegrini (2), Diamante Pepoli Thiene, Lucrezia Piccinardi Crotti, Giovanni Battista Pigna, le comte Giovanni Galeazzo Ponzone, Pompeo Porro, Giovanni Francesco Posterla, Mateo Priuli, évêque de Vicence (4), le comte Fulvio Rangoni (3), Costanza Rangoni Fregoso, Alessandro Rois, Laura Rusca di Lonato, Ginevra Salviati Baglioni (3), le comte Antonio Sarego (5), le comte Federigo Sarego (4), la comtesse Livia Sarego, Carlo Schinchi, la comtesse Lodovica Secco Bergamini, la comtesse Minerva Secco Aragona Martinengo, le baron Nicolò Sfondrato [22], Nicolò Sfondrato, évêque de Cremone [23] (2), Francesco Sforza, marquis de Caravaggio, Girolama della Somma [sic pour Cavazzi della Somaglia] Bolognini, le comte Alfonso della Sommaia [Cavazzi della Somaglia], Antonia della Sommaia [Cavazzi della Somaglia] Visconti, Nostra Stanga, Ercole Strozzi, Francesco Suardo, Francesco Summo, Marta di Tana Gonzaga, marquise de Castiglioni [24], Mario Tanci, Torquato Tasso, le comte Odoardo Thiene, le comte Teodoro Thiene, Ottavia Thiene Barbarana, Bernardino Tomitano (2), Vittoria Torelli Orsini, Ginevra Trotti Manfredi, Lodovico Trecco, Sigismondo Trecco, Pietro Francesco Trecco, le comte Giorgio Trivulzio [25], le comte Giovanni Giacomo Trivulzio marquis de Musoch [sic pour Musocco] [26], Erasmo di Valvasone, Domenico Venier (2), Giovanni Mario Verdizzotti, Giulio Cesare Visconti, le comte Paolo Visconti, Prospero Visconti, Filodora Visconti [27] (2), Laura Viviani, Artemisia D. ; pièces à la mémoire de Soliman [28], Charles-Quint [29], Isabella Martinengo Malaspina, Fulvia Diamanti, Mario Tanci.

Dans la première partie plusieurs pièces, adressées à Emilia Brembati Solza et Isotta Brembati Grumelli, Domenico Venier, Giovanni Mario Verdizzotti, sont à mettre en relation avec le Tempio della divina signora Geronima Colonna d’Aragona (Padoue, Pasquati, 1568), procuré par Ottavio Sammarco ; elle constituent comme autant d’invitations sur un mode lyrique, adressées par Borghesi à ces personnages afin qu’ils fournissent une contribution poétique au recueil, alors en cours de publication, dont il était lui-même un des maîtres d’œuvre.

Relié avec Borghesi, Delle Rime, Padoue, Lorenzo Pasquati, 1566.

→ Vaganay, 1567, n° 2 (indique par erreur 6 parties) ; BL, 120 ; Edit XVI, B-3228 (16 exemplaires) ; Panizzi, 886.

[1Né en 1540, fils de Ferrante Gonzaga, comte de Guastalla, vice-roi de Sicile, et d’Isabella di Capua, il fut créé cardinal en 1578 et mourut en 1591.

[2Issu d’une ancienne famille de Lucques établie à Ferrare au XIVe siècle, Pio Eneo degli Obizzi, seigneur de Civorio, était fils de Gaspare degli Obizzi et de Beatrice Pio di Savoia ; il épousa Laura Martinengo, et s’illustra comme chef militaire, capitaine de 50 lances au service de la République de Venise, inventeur d’un canon particulier appelé obizzo ; il mourut en 1589.

[3Isotta Brembati était elle-même une poétesse de talent, et animait un salon à Bergame. Elle avait épousé en premières noces Elio Secco d’Aragona, puis en secondes noces, en 1561, Gian Gerolamo Grumelli, lui-même veuf de Maria Secco d’Aragona di Calcio ; Giovanni Battista Moroni a laissé des deux époux deux remarquables portraits (Bergame, collection particulière).

[4Vérone, Biblioteca Civica, Carteggio Sarego, B 309 (busta Borghesi Diomede).

[5D’une famille de Vicence.

[6Francesco Borromeo (†1582), lieutenant général de l’artillerie espagnole, fils de Federico Borromeo, comte d’Arona, et de Veronica Visconti. Il avait épousé en 1554 Zenobia Mauruzzi, veuve de Giovanni d’Adda.

[7Costanzo d’Adda († 1575), comte de Sale, Conseiller des XII, patricien de Milan ; il était fils de Francesco d’Adda, conseiller de Milan, et d’Antonia Balbo.

[8Fille du marquis Matteo Beccaria et de Margherita Visconti Borromeo, elle avait épousé Costanzo d’Adda, ci-dessus.

[9Violante, fille d’Alessandro Bentivoglio et d’Ippolita Sforza ; elle était veuve de Giampaolo Sforza (1497-1535), 1er marquis de Caravaggio et comte de Galliate.

[10Antonella (1550-1612), fille d’Alfonso Bevilacqua, comte de Maccastorna, de Ferrare ; elle avait épousé en 1566 Fulvio Rangoni, comte de Castelcrescente.

[11Antonia ou Margherita, fille de Dionigio Brivio, patricien de Milan, et d’Isabella della Pusterla ; elle avait épousé le comte palatin Scipione Simonetta (1524-1585), sénateur de Milan.

[12Girolama Colonna, fille d’Ascanio I Colonna, duc de Paliano ; elle avait épousé en 1559 Camillo Pignatelli, alors comte de Borrello, avant de devenir le 3e duc de Monteleone.

[13Dejanira Araniti Comnena, fille de Costantino, despote de Macédoine, et de Francesca Paléologue. Elle avait épousé en premières noces Gasparo Trivulzio († 1549), patricien de Milan, puis en secondes noces le cousin de celui-ci, Giorgio Trivulzio, capitaine au service de Venise.

[14Né en 1537, Filippo d’Este, marquis de San Martino in Rio, descendait de Sigismondo d’Este, frère du duc Alfonso I. Il épousa en 1570 Maria, fille naturelle d’Emmanuel-Philbert de Savoie.

[15Ferrante Gonzaga (1544-1586), marquis de Castiglione delle Stiviere (investiture impériale en 1579), commissaire impérial et gouverneur de Montferrat ; il était fils de Luigi Alessandro Gonzaga († 1549) et de Caterina Anguissola. Il épousa en 1566 à Madrid, Marta Tana de Santano.

[16Laura Gonzaga, fille de Sigismondo Gonzaga di Vescovato, épouse de Giovanni Trivulzio, comte de Borgomanero.

[17Epouse de Federico Gonzaga († 1570), seigneur, dit marquis de Gazzuolo.

[18Lucrezia († 1610), fille de Ferrante Lampugnano, épouse d’Ottaviano Cusani, conseiller et sénateur de Milan.

[19Barbara, fille du comte Gaspare del Maino, sénateur de Milan, avait épousé en 1549 Agostino Medici, second marquis de Melegnano.

[20Eleonora Laura Martinengo, fille du comte Fortunato Martinengo Cesaresco, et de Livia d’Arco ; elle avait épousé Pio Enea degli Obizzi.

[21Anna Morone (1507-1587), fille de Girolamo Morone († 1529), grand chancelier du duché de Milan, et d’Amabile Fissinaga, elle avait épousé en 1529 Massimiano Stampa, marquis de Soncino.

[22Peut être identifié avec le personnage suivant.

[23Nicolò Sfondrati (1535-1591), patricien de Milan, comte de Saint-Empire et seigneur de Valsassina et autres lieux ; il renonça à ses titres en 1556 et devint évêque de Crémone en 1560 ; créé cardinal en 1585, il fut élu pape sous le nom de Grégoire XIV, en 1590, pour un bref pontificat.

[24Epouse de Ferrante Gonzaga.

[25Giorgio Trivulzio († 1583), capitaine au service de Venise, puis colonel de l’armée impériale.

[26Gian Giacomo Trivulzio († 1557), comte de Musocco et de Maleo, patricien de Milan.

[27Filodora, fille naturelle de Pier Francesco Visconti Borromeo, officier de l’armée impériale (mort en Provence en 1536) ; héritière de son père, elle avait épousé en 1560 son cousin Girolamo Visconti, co-seigneur de Massino.

[28Soliman II, dit le Magnifique, sultan ottoman, mort en 1566.

[29Mort en 1558.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |