accueil

CASIO DE’ MEDICI (Girolamo) (Girolamo Pandolfi Da Casio, dit…), Cronica (1525 [sic pour 1528])

1 2 3

[encadrement]

libro/ intitulato Cronica,/ Oue si tratta di/ epitaphii,/ di Amore, e di/ Virtute./ Composto per il Ma-/gnifico Hieronimo/ Casio de Medici/ Caualiero/ Laurea/to,/ Et del Felsineo Studio/ Reformato-/re./ m.d.xxv.

In-8° [168] feuillets signés +8 A-T8 +8 chiffrés [VIII] 152 [IV]. Titre dans un encadrement aux trophées et grotesques (127 mm) ; f. +8 v° : vignette gravée sur bois représentant la Crucifixion) (88 x 56 mm) ; titre particulier de la Gonzaga dans un encadrement en forme de retable (123 mm) ; autre pour la Clementina (127 mm) ; aux feuillets Q et Q v° : trois médailles à fond noir ; caractères romains.

Première édition de la Cronica de Girolamo Pandolfi, dit Casio de’ Medici ; elle est dédiée à Ercole Gonzaga (1505-1563), fils de Francesco Gonzaga, marquis de Mantoue et d’Isabella d’Este, créé cardinal en 1527. Le volume est constitué principalement d’un recueil d’épitaphes « de homini vertuosi et donne », contenant 187 sonnets, 249 quatrains (tetrastici), cinq capitoli, deux sestine, deux stanze, une barzelletta, un madrigaletto, destinés à célébrer la mémoire des personnages illustres de l’époque, princes, capitaines et artistes, et des notabilités de Bologne [les indications données par les adresses des poèmes sont complétées par les données, parfois contradictoires ou divergentes de la table qui les recense] :

les papes Sixte IV [1], Innocent VIII [2], Alexandre VI [3], Pie III [4], Jules II [5], Léon X [6] (5), Adrien VI [7] (11), les empereurs Federico [8], Massimiano [9], Charles-Quint, les rois de Naples Ferrante d’Aragon l’Ancien [10], Alfonso II [11], Ferrando [12], Federico [13] (2), les roi de France Charles VIII et Louis XII, Ercole II d’Este, duc de Ferrare, Lucrezia Borgia duchesse de Ferrare [14], le marquis de Mantoue [15], Lorenzo de’ Medici (12), duc de Florence, Galeazzo Sforza [16], duc de Milan, Lodovico [17], duc de Milan, Isabetta, duchesse d’Urbin [18], Lorenzo di Piero de’ Medici, duc d’Urbin [19], Galeazzo degli Acarisi, procureur, Alessandro Achelino [sic pour Achillino], philosophe, Giovanfrancesco Aldrovando, sénateur, Bartolomeo d’Alviano, capitaine, Lucrezia Amorina da Casi [Casio], Cristofalo degli Angelini, sénateur, don Cesare d’Aragona [20], Pietro Aretino, poète (2), Giovanni delle Arme, sénateur, Ascagno, Bidon da Asti, musicien (2), Gasparro Bagelino, Filippo Bagnacavallo, prédicateur, Bartolomeo di Banci, chanoine, la comtesse Margarita Barbazza di Pepoli, Andrea Barbazza, juriste, Gaspar Barzellino, sénateur, Battista da Mantoa carme, Baviera, médecin, Nicolò da Bazano, capitaine, Cesare Beccadelli, Bernardo Belenzone, poète, Giovanni Antonio Beltrasio [21], peintre, Timoteo Bendedeo [sic pour Bendidei], poète, Costanza Bentivoglio, Genevra Bentivoglio Sforza (2), Ippolita Bentivoglio Sforza, Lucrezia Bentivoglio Este, [Anton Galeazzo] Bentivoglio, Ermes Bentivoglio, capitaine, le comte Ercole Bentivoglio, capitaine (2), Giovanni II Bentivoglio, Panfilo Bentivoglio, capitaine, Santo Bentivoglio, sénateur, Bernardo, organiste, Filippo Broaldi [sic pour Beroaldi], humanista singolare (2), Bornino di Bianchi, sénateur, Alessandra Bianchina di Grati, Lucia Bianchina da Savignano, Bartolomeo Bianchino, Jacobo Bianchino, le cardinal Bernardo da Bibiena [22], Lodovico Boccadiferro [23], philosophe, Cesare da Bologna, Lodovico di Bolognini, sénateur, Girolamo Bombace, Paolo Bombace [24], humaniste, Cesare Borgia, duc de Valentinois [25] (2), Rugiero Borgognone, organiste, Charles, duc de Bourbon [26], Jacobo Bovio, sénateur, Bramante [27], architecte, Lorenzo Brugnaga, évêque, le comte Alberto di Bruscoli, Margarita Buttigaro di Magnani, Alessandro Buttigaro, syndic et procureur, Galeazzo Buttigaro, évêque, architecte, Lorenzo Brugnaga, évêque, le comte Alberto di Bruscoli, Margarita Buttigaro di Magnani, Alessandro Buttigaro, syndic et procureur, Galeazzo Buttigaro, évêque, Alessandro dalla Calcina, antiquaire, le cardinal Lorenzo Campeggio [28], Giovanni Campeggio, juriste, Pietro di Canonici, docteur en droit canon, Piero di Gino Capponi, don Francesco di Cardona, capitaine, Ercole seigneur de Carpi, Ghiberto da Carpi [29], capitaine, Lodovico da Carpi [30], Andrea da Casale, Leonardo da Casale, procureur, Antonio da Casi, Giovanmaria da Casi, Marchion da Casi, Pellegrino da Casi, musicien, Dorotea Casio, mère de l’auteur (3), Dorotea Casio, religieuse à San Mattia, Elena Borgognoni da Casio, fille de l’auteur, Isabetta Casio di Banci, Alberto da Castello, sénateur, Catelan [di Castello], cavaliere, Dionisio di Castello, sénateur, Gianpaolo di Castello, capitaine, Andrea Catania da Imola, Azzo Catanio, Girolamo Caurara, marchand, Agostin da Cavai, capitaine, Ippolita Cazzalupo de’ Malvezzi, Carlo Antonio Caz[z]alupo, le bienheureux Cedonio da Monza, Fabrizio de Celii (2), Spinaci di Chiari, capitaine, Giulio dalle Chiavarine, commandeur, Jacopo dalla Ghiesa [Chiesa], Veronica Ciridonia, Cocles, chyromancien, Rainaldo da Codognolo, archevêque, Fabrizio Colonna, capitaine, Marco Antonio Colonna [31], capitaine, Prospero Colonna [32], capitaine, Nicolò da Corezzo [Correggio] [33], Antonio Cornazzano [34], poète, Jacobo Corso, poète (4) Girolamo Crescente, Antonio Crevalcore [35], peintre et musicien, Jacobo dalla Croce, Romanino di Desideri, marchand, Frian de Dolfo, docteur en droit canon, Domenicomaria, astrologue, Astor, seigneur de Faenza [36], Galeotto, seigneur de Faenza, Lionello da Faenza, médecin, don Michele di Faenza (2), Pandolfo, seigneur de Faenza, Bonifazio Fantuzzi [37], juriste, Ottaviano Fantuzzo, Bernardo Fasanino, secrétaire, Nicolò dalla Fava, médecin, Dorotea Felcina dalla Renghiera (2), Diamante Felicino di Pepoli, Bartolomeo Felicino, cavaliere, Ercole Felicino, sénateur, Leurotto da Fermo, capitaine, Girolamo Fiorenzola, médecin, Lodovica Fortezza, de Venise, Pompeo Foscarato, Ombrone da Fossombrone, peintre, Francesco Franza [38], orfèvre et peintre, Bernardino dal Gambaro, Jacobo dal Gambaro, secrétaire, Tommaso dal Gambaro, chanoine, Giovanandrea Garisendo, secrétaire, Giovanni di Garzoni [39], médecin et cicéronien, Girolamo Gazo, monsignor Goro [sic pour Gherio], évêque de Fano, Marian da Ghinazano, prédicateur, Bartolomeo Ghisilardo, procureur, Francesco Ghislieri, avocat, Vergilio Ghislero, sénateur, Bartolomeo de’ Giani, Jacobo dai Gigli, joaillier et antiquaire, Tommaso Gioanbeccaro, Carlo Gioanbeccato, Orsatto Giustiniani, de Venise (4), le cardinal de Mantoue [40], Federico Gonzaga marquis de Mantoue [41] (4), capitaine, Francesco II Gonzaga, marquis [de Mantoue], Giovanni Francesco Gonzaga [42], capitaine, le comte Gioanpietro Gonzaga [43], Ludovico Gonzaga, évêque de Mantoue [44], Rodolfo da Gonzaga [45], capitaine, Laura Gonzaga di Bentivogli [46], Giovanni Gozzadino, protonotaire, Bernardino Gozzadino, le cardinal Achille Grassi [47] (2), Antonio de’ Grassi, évêque de Tivoli, Jacobo de’ Grassi, Nicolò di Grassi, médecin, [Paris] de’ Grassi, évêque de Pesaro, Carlo Grato, sénateur, Christofallo Grato, cavaliere, Innocenza Grato, prieure de Santa Mattia, Girolamo Grato, Jacobo Grato, sénateur (2), le duc de Gravina [48], capitaine, Tommaso Grengolo, procureur, le cardinal Domenico Grimani [49], Ermes Guidotti, Salustio Guidotto, sénateur, Alessandro da Imola, juriste, Baviera da Imola, Giovanni da Imola, dit Limola, juriste, Girolamo Isolano, Jusquin Francese [50], musicien, Anton da Labante général des frères Servites, Guidantonio Lambertino, Filippo Lapacino, chanoine et poète, Antoniomaria da Legnano [sic pour Lignano], sénateur, Leonardo da Vinci, peintre, et son élève Beltrasio [Boltraffio], Andrea Leone, avocat (2), Lodovico di Leoni, Ippolito dai Letti, secrétaire, Francesco della Luna, apothicaire, Antonio, Matteo et Giacobo [de’ Magnani], Andrea di Magnani, poète, Bartolomeo di Magnani, Battista, Nicolò, Sismondo et Tommaso [de’ Magnani], Ercole Malvezzo, Gasparo Malvezzi, Giulio Malvezzo, sénateur, Isabella Malvezzi, comtesse de Ruolo (2), Lucio Malvezzi, capitaine, Lodovico Malvezzi, Nestore Malvezzi, chevalier de Rhodes, Pirro Malvezzi, sénateur, Troilo Malvezzi, docteur en droit canon,Vergilio Malvezzi, sénateur, Alessandro da Manciolino, Girolamo Manfredi [51], astrologue et médecin, Andrea Mantegna [52], cavaliere et peintre, le comte Marchio Manzolo, le divo Mariano (9), Ercole Marscoto, sénateur, Galeazzo Marscoto, Agostino di Marsilii, Costanzo di Marsilii, chanoine, le comte Camillo Martinengo, Bartolomeo Masino, antiquaire, Giovanni de’ Medici [53], capitaine (4), Giuliano di Pier di Cosimo [54] (2), Giuliano de’ Medici, duc de Nemours [55], capitaine (2), Pietro di Lorenzo de’ Medici [56] (2), don Michele, Espagnol, Andrimoco da Milano, chanoine, Stefano da Milano, juriste, Baldesera da Milano della Torre, Giovanni [Pico] dalla Mirandola, le comte Lodovico [Pico] della Mirandola, Vergilio da Modena, médecin et poète, Vincenzo da Modena, organiste, Fran dalla Moneda [sic pour Moneta], marchand à Rome, Cola Montano da Gazo, érudit, Angelo da Montepulziano [57], Delli Morandi, Astore Morando, Bernardino Morando, protonotaire, Annibale Mosca, orfèvre, Antonio Musotto, avocat, Filippo Musotto, prédicateur, Marco Nigrosolo, de Ferrare, Piero da Nuvellera, prédicateur, Cesare dagli Organi, musicien, Astorre degli Orsi, Carlo Orsini, capitaine, Giulio Orsini, capitaine, Nicolò [Orsini] comte de Pitigliano [58], capitaine, Paulo Orsini, capitaine, Verginio Orsini, capitaine, Alessandro Paleotti, Camillo Paleotti, humanista [59], Vincenzo Paleotti [60], juriste, Luciano Pallavicino, de Gênes, Piergentil Pallavicino, juriste, Alessandro Paltrone, Antonio Paltrone, sénateur, Vincenzo Paltrone, Angelo da Pasquino, orfèvre et musicien, Isotta Pepoli de’ Rangoni, le comte Camillo Pepoli (2), le comte Cornelio Pepoli, le comte Galeazzo di Pepoli, le comte Guido di Pepoli, Rizardo de’ Pepoli, Romeo de’ Pepoli, capitaine, Pandolfo da Pesaro, juriste et poète, Teofilo da Pesaro, poète, Fernando, marquis de Pescara [61], capitaine, Gianni dal Pino, procureur, Paulo dal Pino, Alessandro Piracino [sic pour Peracino], professeur de droit canon, Antonio da Pistoia, poète, Elena Poeta da San Piero, Nicolò Poeta, sénateur Pietro Pomponazzo, de Mantoue, philosophe, Luca, Luigi et Bernardo Pulci, de Florence, Francesco Quercente, évêque (5), N. archevêque de Raguse, le cardinal Rangoni [62], Annibale Rangoni [63], capitaine, Bianca Rangoni Bentivoglio [64], le comte Girolamo [Rangoni] [65], Isotta Rangoni Pepoli [66], le comte Nicolò Rangoni [67], Girolamo di Ranuzzi, sénateur, Raphaël d’Urbin, peintre (2), Giovanbattista Refrigerio [68], secrétaire et poète, le comte Hieronimo di Riari, capitaine, Roberto da Rimini, capitaine, Cornelio dalla Renghiera, Innocenzo dalla Renghiera, sénateur, Gioanchristofalo Romano, sculpteur, Andrea di Rossi, condottiere, Astore di Rossi, Bartolomeo di Rossi, sénateur, le cardinal Luigi de’ Rossi, Mino di Rossi, sénateur, Codro da Rubiera, érudit, Ruggiero, organiste (2), Giovanna Rustigana di Becchi [sic pour Bocchi], Antonmaria da Sala, professeur de droit canon, Giovanni da Sala, docteur en droit canon, Bartolomeo Salicetto, protonotaire, Angelo Michele Salimbeno, poète, monsignor di San Antonio, Caterina da San Giovanni, l’abbate Jacobo di San Pietro, Girolamo da San Pietro, sénateur, Antonmaria Sanseverino, capitaine, Fracasso Sanseverino, capitaine, Galeazzo Sanseverino, capitaine, Roberto Sanseverino, capitaine, Nicolò Sanuto, sénateur, Gualtier da San Vidale, poète, Alessandro Sassatello, étudiant, Nicolò et Gentile Sassatello, Panfilo Sasso (2), Bernardo da Sassoni (2), sénateur, Nicolò di Sauli, médecin, Nicolò Scadinati, Gasparo di Scappi, Francesco dalla Sciappa, marchand, Costantino di Serafini, procureur, Serafino dell’Aquila, poète (2), le cardinal Ascanio Sforza, Ginevra Sforza Bentivoglio, Signorino da Bologna, religieux, la mère de Girolamo di Servi, Marco Antonio della Somaia, prédicateur, Costanza Strocia [sic pour Strozzi] Bentivoglio, Ercole Stroci [sic pour Strozzi], poète, Filippo Stroci [Strozzi], Florentin, Vincenzo Tasso et son fils, Bernardo Todeschino, organiste, don Vincenzo Topo, don Bonaparte dalle Tovaglie, Gioan Jacobo Trivulzio [69], capitaine, Tromboncino, musicien (2), Giovanfrancesco Turco, poète, Bartolomeo dalla Valle, cavalier romain, Lionello di Vettori, Michele Vianello, de Venise, monsignor Vesconte [Visconti], le cavalier Visconte [Visconti], Paolo Vitelli, capitaine, Vitelozzo de Vitelli, capitaine, Benedetto di Vittori, Camillo et Achille dalla Volta, capitaines, Antonio dalla Volta, Paulo dalla Volta, Alessandro Zambeccaro, avocat, Carlo Zambeccaro, Tommaso Zambeccaro, Paolo Zanbeccato [Zambeccato], Agamennon di Zanese, capitaine, Marchio di Zanetti, procureur, Bartolomeo Zani, procureur, Giovanfrancesco Zaninello, poète de Ferrare.

La Cronica est suivi de deux suppléments, datés 1528 [sic], dédicacés au cardinal Ercole Gonzaga, faits à l’imitation des autres poèmes et pour tenir compte de morts récentes, en particulier celle de Federico Gonzaga, marquis de Bozzolo. Aux épitaphes de la Cronica s’ajoutent deux autres recueils, La Gonzaga et La Clementina, ainsi qu’un troisième Supplemento. La Gonzaga est également dédiée à Ercole Gonzaga marquis [cardinal] de Mantoue ; elle contient 80 pièces, 79 sonnets et un madrigal, adressées pour certaines à la duchesse de Ferrare, Camilla Gonzaga, ainsi qu’à Alfonso, sculpteur, Antonia Bautia Gonzaga, Jacobo Beldando, Ippolita Bentivoglio, Barbara Gonzaga, la comtesse Isabella Gonzaga [70], Francesco Molza, Bianca di Neri, Margareta Pio, Jacobo di San Secondo, Lucia Sassatella di Bentivogli.

La Clementina est un recueil composé pour le couronnement de Clément VII (1523). Elle contient une églogue pastorale, sept capitoli, 67 sonnets, quatre quatrains, un madrigal. Les pièces sont adressées à Clément VII, au duc de Milan [71], Gioanjacobo Bellaia, Alessandro Bentivoglio, Annibal Bentivoglio, Bartolomeo Bianchino, Andrea da Casale, Ottaviano di Castello, Cibo, Adriano Fiorentino poète, Orsatto Giustiniano, Goro, Camillo Gozadino, Lorenzo Malvezzi, Antoniotto Pallavicino, le comte Camillo de’ Pepoli, le comte Jacobomaria de’ Pepoli, le comte Ugo [de’ Pepoli], Marcello, monsignor di Pola, le comte Guido Rangoni [72], le duc de Valentinois. Plusieurs pièces adressées à Clément VII à l’occasion de son couronnement avaient été publiées séparément sans adresse en 1523. Le troisième complément contient une consolatoria sur la mort d’Elena Fantuzzi Pepoli, sept sonnets dont deux pour la même occasion, trois pour Bernardino Pino, un pour Alberto da Udene [Udine] et un sonnet de conclusion.

Le catalogue collectif des livres italiens du XVIe siècle n’indique aucune édition de ce texte en 1525, et situe après 1527 une édition sans date (Bologne, Cinzio Achillini), d’une collation différente de celle du volume de la Fondation Barbier-Mueller. Bien que daté « 1525 », celui-ci semble correspondre par sa collation à une troisième édition (C-1819), non datée, imprimée à Bologne par Cinzio Achillini ou Girolamo de’ Benedetti, et dont il convient de dater la publication en 1528, ce que confirment les titres intermédiaires des deux premiers Suppléments. DTE pour sa part réfute l’attribution de l’impression de la Cronica de Casio, jugée « rozza e grossolana », à Cinzio Achillini, actif à Bologne entre 1525 et 1527, spécialisé dans des travaux humanistes en latin ; le volume provient probablement des presses de Girolamo de’ Benedetti, actif de 1497 à 1528, qui publia pour sa part de nombreux ouvrages caractérisés par leurs titres ornés.

Hauteur : 145 mm. Veau fauve, dos à cinq nerfs, filets dorés sur le plats et les coupes, tranches dorées (reliure moderne).

Provenance : ex-libris Faifax-Murray [ne figure pas dans le catalogue de 1899] ; étiquette de la librairie Pregliasco à Turin.

→ Sander, 1761 ; BL, 153 ; Edit XVI C-1819 (17 exemplaires) ; Ascarelli-Menato, 50 ; DTE, I, 5-6.

[1Francesco della Rovere (1471-1484).

[2Giovanni Battista Cybo (1484-1492).

[3Rodrigo Borgia (1492-1503).

[4Francesco Todeschini Piccolomini (1503).

[5Giuliano della Rovere (1503-1513).

[6Giovanni de’ Medici (1513-1521).

[7Adrian Florensz (1522-1523).

[8Frédéric III de Styrie (1452-1493).

[9Maximilien Ier (1493-1519).

[10Ferdinando d’Aragon l’Ancien (c. 1423-1494), 2e roi de Naples (1458-1494), fils d’Alphonse V d’Aragon le Magnanime, 1er roi de Naples en 1442, et de Marie de Castille.

[11Alfonso II († 1495), fils naturel et légitimé du précédent ; 3e roi de Naples, époux d’Ippolita Sforza ; il abdiqua en 1495.

[12Ferdinando II (1467-1496), fils du précédent, 4e roi de Naples, dépossédé par Charles VIII en 1495, rétabli en 1496 ; il avait épousé sa tante, Giovanna d’Aragon.

[13Federico (1452-1504), fils de Ferdinando l’Ancien, 5e roi de Naples en succédant à son neveu Ferdinando, dépossédé en 1501 par son grand-oncle Ferdinand d’Aragon, le Catholique. Il céda ses droits au roi de France ; il avait épousé Anne de Savoie, puis Isabella del Balzo.

[14Lucrezia (1480-1519), fille naturelle d’Alexandre VI Borgia, épouse en troisièmes noces Alfonso I d’Este, duc de Ferrare. Elle avait épousé Giovanni Sforza en 1493 puis en 1498, Alfonso d’Aragon, duc de Biscaglia, frère de Ferdinando II.

[15Francesco II Gonzaga (1466-1519), marquis de Mantoue, époux d’Isabelle d’Este.

[16Gian Galeazzo II Sforza (1469-1494), duc de Milan, évincé par son oncle, Ludovico le More.

[17Ludovico Sforza (1452-1510) le More, duc de Milan, fils de Francesco Ier.

[18Fille de Francesco II Gonzaga, née en 1493, épouse en 1509 de Francesco Maria I della Rovere, duc d’Urbin.

[19Lorenzo de’ Medici († 1518), fils de Piero de’ Medici et d’Alfonsina Orsini ; duc d’Urbin, époux de Madeleine de La Tour d’Auvergne, il était le père de Catherine de Médicis.

[20Fils naturel de Ferdinando I, roi de Naples, et de Giovanna Caracciolo. Il mourut en 1501.

[21Giovanantonio Boltraffio (1476-1516), élève de Léonard de Vinci, dont Vasari loue la Vierge à l’enfant peinte pour l’église de la Miséricorde à Bologne (actuellement au Louvre).

[22Sur ce personnage, voir Dovizi da Bibbiena, Calandra, Florence, Giunti, 1558 [1559].

[23Lodovico Boccadiferro (1482-1545), lecteur de philosophie à Rome et au studio de Bologne.

[24Paolo Bombace, ou Bombasio (1476-1525), professeur de grec et de rhétorique au studio de Bologne, ami d’Erasme, collaborateur d’Aldo Manuzio pour les éditions en grec.

[25Deuxième fils (c. 1475-1507) du pape Alexandre VI, gonfalonier de l’Eglise.

[26Charles III de Bourbon (1490-1527), deuxième fils de Gilbert de Bourbon et de Chiara Gonzaga, fille du marquis de Mantoue. Connétable de France, il passa au service des Impériaux et fut tué pendant le sac de Rome.

[27Donato Bramante (1444-1514), architecte.

[28Né en 1474, à Bologne, fils de Giovanni Zacaria Campeggi, il enseigna le droit à Padoue ; auditeur de Rote, comte palatin, évêque de Feltre, il fut créé cardinal en 1517, et légat en Allemagne en 1524. Campeggi mourut en 1539.

[29Giberto II Pio († 1500), co-seigneur de Carpi ; il renonça à sa part qu’il échangea aux Este contre la seigneurie de Sassuolo ; il avait épousé en 1486 Eleonora Bentivoglio.

[30Probablement Giovanni Ludovico, frère du précédent, capitaine de cavalerie au service de Milan.

[31Marcantonio I Colonna (1478-1522), seigneur de Paliano ; il avait épousé Lucrezia Gara della Rovere.

[32Prospero Colonna (mort en 1523), duc de Traetto, frère du précédent ; il avait épousé Isabella Carafa.

[33Sur ce personnage, voir Benivieni, Amore, Venise, V. & P. Ravani, 1533.

[34Sur ce personnage, voir Cornazzano, Sonetti e canzone, Venise, M. Bonelli, 1503.

[35Actif à Bologne dès 1478.

[36Les Manfredi étaient seigneurs de Faenza depuis 1334. Ils furent dépouillés de leur possession par le duc de Valentinois, en 1500.

[37Bonifazio Fantuzzi († après 1518) fut entre 1481 et 1516 lecteur en droit au studio de Bologne, où il avait été reçu docteur le 24 mars 1482.

[38Francesco Raibolini (1459-1517), dit il Francia, peintre bolonais protégé par la famille Bentivoglio.

[39Originaire de Bologne, Giovanni Garzoni (†1505) fut reçu docteur en philosophie et en médecine en 1466 ; il occupa la chaire de médecine au studio et laissa diverses œuvres d’histoire et d’érudition.

[40Ercole Gonzaga.

[41Federico I Gonzaga (c. 1441-1484).

[42Gianfrancesco Gonzaga, seigneur de Sabbioneta et de Bozzolo, époux d’Antonia del Balzo.

[43Giampietro Gonzaga, seigneur de Novellera, époux de Caterina Torelli.

[44Ludovico Gonzaga (1458-1511), fils de Ludovico III, marquis de Mantoue, et de Barbara de Brandebourg ; protonotaire apostolique, il fut nommé évêque de Mantoue en 1483.

[45Rodolfo Gonzaga (1452-1495), frère du précédent, tué à Fornoue.

[46Laura Bentivoglio, épouse de Giovanni Gonzaga († 1523), frère du marquis de Mantoue, Francesco II.

[47Né en 1465 d’une famille patricienne de Bologne, cardinal en 1511, Achille Grassi mourut en 1523.

[48Francesco Orsini († 1503), 4e duc de Gravina, capitaine de l’armée pontificale, assassiné par César Borgia. Il avait épousé Maria Todeschini Piccolomini Aragona.

[49Vénitien, né en 1461 d’une famille dogale, théologien renommé, créé cardinal en 1493, papabile en 1521, Grimani mourut en 1523.

[50Musicien français (c. 1440-1521), au service du duc de Milan puis du cardinal Ascanio Sforza, enfin maître de chapelle du duc de Ferrare jusqu’en 1505.

[51Girolamo Manfredi (c. 1430-1492) enseigna la logique, la philosophie, la médecine et l’astrologie au studio de Bologne ; il était célébre pour ses pronostications, que discutèrent Giovanni Pico della Mirandola et Lucio Bellanti.

[52Peintre et graveur (1431-1506), actif à Mantoue, où il décore la Camerata degli sposi du palais ducal.

[53Giovanni de’ Medici († 1527), dit Jean des Bandes noires.

[54Giuliano di Piero di Cosimo Medici († 1478), père de Giulio, futur Clément VII (1523-1534).

[55Giuliano de’ Medici († 1516), duc de Nemours, fils de Laurent le Magnifique.

[56Piero di Lorenzo de’ Medici († 1502), fils aîné de Laurent le Magnifique, époux d’Alfonsina Orsini, banni de Florence en 1494.

[57Angelo Ambrogini, dit Angelo Poliziano, voir Poliziano, Stanze per la giostra, Venise, Alde, 1541.

[58Nicola II Orsini (1442-1510), 6e comte de Pitigliano. Il avait épousé Eleonora Conti di Montalcino.

[59Fils de Vincenzo Paleotti, ci-après, élève d’Urceo Codro, lecteur de rhétorique et de poétique au studio de Bologne en 1504, puis chancelier du sénat de la ville.

[60Vincenzo Paleotti, professeur de droit, créé chevalier par Henri VII d’Angleterre, dont il fut l’ambassadeur en cour de Rome. Il mourut en 1498.

[61Ferdinando Francesco d’Avalos, marquis de Pescara, mort en 1525.

[62Ercole Rangoni (1491-1527), camérier secret du pape Léon X, protonotaire apostolique en 1513, créé cardinal en 1517, au titre de Santa Agata dei Goti, évêque d’Adria, puis de Modène.

[63Frère du précédent, fils de Nicolò Rangoni et Bianca Bentivoglio ; capitaine des gardes à cheval de Léon X et commandant la gendarmerie pontificale ; défend Modène en 1521.

[64Bianca, fille de Giovanni II Bentivoglio, seigneur de Bologne, et de Ginevra Sforza ; elle épousa Nicolò Rangoni en 1479 ; mère des précédents.

[65Girolamo Rangoni († 1508), capitaine au service de Venise, fils de la précédente.

[66Bernardina, dite Isotta, fille de Ugo Rangoni († 1470) et de Violante Martinengo ; elle avait épousé le cavaliere Guido Pepoli, comte de Castiglione († 1505), patricien de Bologne.

[67Nicolò Rangoni († 1500), comte de Castelcrescente, patricien de Modène, commandant de l’armée de Bologne ; il avait épousé Bianca Bentivoglio, ci-dessus.

[68Giovanbattista Refrigerio († après 1495), laissa une Vie de saint Nicolas de Tolentino (Brescia, B. Farcendo, 1495).

[69Giangiacomo Trivulzio (1447-1518), marquis de Vigevano, capitaine au service du roi de France.

[70Sans doute Isabella Gonzaga, fille de Giampietro, seigneur de Novellara, épouse de Camillo Pepoli.

[71Francesco II Sforza (1495-1535), fils de Ludovico le More.

[72Guido Rangoni († 1520), comte de Castelcrescente, patricien de Modène, époux de Laura Sanvitale.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |