accueil

CHIABRERA (Gabriele), Delle Canzoni. Libro I. (- III.) (1586-1588)

1

delle/ CANZONI/ Del Signor/ gabriele/ chiabrera./ libro I.(- III)/ Al Sig. Ambrosio Salinero. (t. II : Cesare Pavese. ; t. III : al molto ill. et reverend.mo/ Monsignor Francesco Panicarola [sic]/ Vescovo d’Aste.) / [marque : vvlnere virtvs virescit]/ in genova,/ Appresso Girolamo Bartoli, 1586. (t. II : mdlxxxvii. ; t. III : 1588.)

Trois parties en un volume in-4° : [30] feuillets signés A-G4 H2 non chiffrés ; [16] feuillets signés A-D4 non chiffrés ; [16] feuillets signés A-D4 non chiffrés (dernier blanc). Marque sur le titre ; lettrines ; bandeaux typographiques et gravés ; fleurons ; caractères italiques.

Réunion des trois livres des canzoni de Chiabrera ; en dépit des dates différentes, 1586, 1587 et 1588, figurant sur les titres, il ne semble pas qu’ils aient été publiés séparément. Le recueil se compose de pièces encomiastiques suivant le modèle des Odes de Pindare et de Ronsard. Le premier livre, dédié à Ambrogio Salinero [1], comprend 12 canzoni en l’honneur de grands capitaines de l’époque : Francesco Maria della Rovere [2], duc d’Urbin, Alfonso d’Este [3], Emmanuel-Philibert de Savoie [4] (2), Enrico Dandolo [5], doge de Venise, Giovanni Medici [6], Marcantonio Colonna [7], Nicola Orsini da Pitigliano [8], Giovangiacopo Trivulzio [9], Francesco Gonzaga [10], Bartolomeo Liviano [11], Francesco Sforza, duc de Milan [12]. Le livre II, adressé à Cesare Pavese [13], poète et parent de Chiabrera, est composé de six canzoni, célébrant Latino Orsini [14], Fabrizio Colonna [15], Ercole Pio [16], Agostino Barbarigo [17], Astorre Baglioni [18], suivies d’une plainte sur les malheurs de la cité de Famagouste [19]. Le livre III, dédié à Francesco Panigarola [20], renferme six canzoni spirituelles en l’honneur de saint François, saint Etienne, saint Sébastien, sainte Madeleine, sainte Lucie (2).

Le volume est imprimé par Girolamo Bartoli, de Pavie, établi à Gênes entre 1585 et 1591, où son atelier, repris par ses héritiers, actifs jusqu’en 1597, publia une cinquantaine d’éditions.

Hauteur : 199 mm. Vélin souple, titre manuscrit au dos (reliure de l’époque).

→ O. Varaldo, Bibliografia delle opere a stampa di G. C., Genova, 1886, p. 12-14 ; Gamba, 344 ; BL, 170 ; Edit XVI, C-3056 (20 exemplaires ; ne mentionnne pas d’édition séparée de chacune des parties) ; Raboni, 1-3 ; Ascarelli-Menato, p. 140 ; Panizzi, 1358 ; DTE, I, 80-81.

[1Gentilhomme de Savone (1559-1613), érudit et poète, membre de l’Accademia degli Accesi.

[2Francesco Maria della Rovere (1480-1536), 3e duc de Sora, gouverneur général des milices de Venise, puis capitaine général jusqu’en 1526. Il épousa Eleonora Gonzaga après avoir été adopté par Guidobaldo da Montefeltro, à qui il succéda comme duc d’Urbin et comte de Montefeltro en 1508.

[3Alfonso I d’Este (1476 ou 1481-1534), duc de Ferrare, fils d’Ercole I et d’Eléonore d’Anjou-Naples. Veuf d’Anna Sforza, il épousa en secondes noces Lucrezia Borgia.

[4Dit « Tête de fer » (1528-1580), 10e duc de Savoie, général au service de l’Espagne, vainqueur des Français à Saint-Quentin en 1557.

[5Doge de Venise (1192-1205), promoteur de la IVe Croisade.

[6Giovanni de’ Medici, dit « des Bandes noires » († 1498), père du grand-duc Cosme.

[7Marcantonio Colonna (1478-1522), seigneur de Paliano, lieutenant impérial en Italie, en 1515, chevalier de Saint-Michel, en 1517. Il épousa Lucrezia Gara della Rovere, nièce de Jules II ; son petit neveu, Marcantonio II Colonna (1535-1585), 3e duc de Paliano, vice-roi de Sicile, fut un des vainqueurs de Lépante.

[8Nicolò II Orsini (1442-1510), 6e comte de Pitigliano, capitaine au service de l’Eglise, de Naples, puis de la France, gouverneur des armées de Venise à partir de 1495.

[9Giangiacomo Trivulzio (1447-1518), marquis de Vigevano, maître de camp des troupes de Milan, chevalier de Saint-Michel en 1496, maréchal de France en 1499, lieutenant général et gouverneur de Milan.

[10Francesco II Gonzaga (1466-1519), marquis de Mantoue, époux d’Isabelle d’Este.

[11Ou d’Alviano (1455-1515), général au service de Venise.

[12Francesco II Sforza (1495-1535), duc de Milan jusqu’en 1524, fils de Ludovic le More ; il avait épousé Christine d’Oldenbourg, princesse de Danemark.

[13Originaire d’Ancône (certaines sources le disent de l’Aquila), fils de Pasquale Pavesi, étudiant à Padoue en 1563-1565. Ami de Torquato Tasso, il publia de nombreuses pièces dans différents recueils, dès les Rime di diversi in morte della signora Irene di Spilimbergo (Venise, 1561).

[14Latino Orsini († 1581), 2e marquis de Lamentana, seigneur de Selci, gouverneur général des milices de Candie en 1571 ; fils naturel de Camillo Orsini (1491-1559), il épousa Lucrezia Salviati.

[15Fabrizio I Colonna (1460-1520), comte de Tagliacozzo et 1er duc de Paliano, gouverneur général des milices pontificales en 1510, connétable du Royaume de Naples en 1516 ; il avait épousé Agnese di Montefeltro et était le père de Vittoria Colonna.

[16Ercole Pio († 1571), seigneur de Sassuolo, fils de Marco Pio et de Lucrezia Roverella ; il épousa Virginia di Marini Castagna, duchesse de Terranova.

[17Doge de Venise (1486-1501) ; il combattit les Turcs et annexa Chypre.

[18Sur ce capitaine, célébré par Diomede Borghesi, voir Borghesi, Delle rime parte prima, Padoue, L. Pasquati, 1566.

[19Ou Famagosta, ville de Chypre, conquise par les Turcs en octobre 1571 en dépit d’une résistance héroïque.

[20Cordelier, évêque d’Asti, né en 1546, mort en 1594, un des grands prédicateurs de son temps.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |