accueil

DOLCE (Lodovico), Dialogo piacevole (1542)

1

dialogo piacevole/ di messer lodovico dol/ce : nelq vale [sic] messer/ pietro aretino/ parla in difesa d’i male/ aventvrati mariti./ [marque : nil forti/tvdini/ malignitas]/ per cvrtio troiano d’i/ navo’ m.d.xxxxii.

In-8° [20] feuillets signés A-E4 chiffrés 19 [I bl.] ; tous les deuxièmes feuillets de chaque cahier sont signés 3. Marque sur le titre (39 mm ; devise non recensée), répétée sur le dernier feuillet de texte ; une lettrine ; caractères italiques.

Première édition, faite à l’insu de l’auteur, ainsi que le précise Curzio Navò dans son épître liminaire. Le dialogue à la manière arétinesque met en scène l’Arétin en personne et Piccardo, et traite de l’infidélité des femmes et de ses remèdes. L’Arétin explique l’étymologie de becco, le mari trompé, et propose une longue suite d’anecdotes et de facéties d’une tonalité très misogyne, jusqu’à affirmer que Laure elle-même n’avait pas manqué de tromper Pétrarque.

Hauteur : 132 mm. Parchemin rigide (reliure du XVIIIe siècle).

Provenance : mention Proibito sur le titre ; cachet armorié du comte F. M. Cardelli [voir Gelli, p. 104] ; ex-libris imprimé Christopher Cairns.

→ BL, 220 ; Ascarelli-Menato, p. 371-372.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |