accueil

DOMENICHI (Lodovico), Facezie, motti, e burle di diversi signori et persone private (1593)

1

FACETIE,/ motti, et bvrle,/ di diversi signori,/ et persone private./ Raccolte per m. lodovico domenichi/ & da lui di nuouo del settimo libro ampliate./ Con una nuoua aggiunta da Motti, raccolti da/ M. Tomaso Porcacchi, & con un discorso/ intorno ad essi, con ogni diligentia/ ricorrette, & ristampate./ Di nuouo reuista in Roma, & ripurgate da’ luoghi infetti./ [marque]/ in fano, Appresso Pietro Farri. 1593.

In-8° [228] feuillets signés a-b8 A-Z8 Aa-Cc8 Dd4 paginés [XXXII] 424 ; nombreuses erreurs de pagination. Marque sur le titre (55 mm ; Vaccaro, 43 ; Zappella, 190ter) ; caractères italiques.

Réimpression des Facetie, motti et burle, recueil de bons mots et de facéties procuré par Lodovico Domenichi, publié pour la première fois en 1548 (Florence, Torrentino), d’après un manuscrit appartenant à G. Mazzuoli dit lo Stradino, complété d’un livre VII en 1564. En 1565, la collection fut augmentée du recueil de Tommaso Porcacchi, et du Discorso intorno ai motti de celui-ci, dédié à Achille Bovio. Ce recueil fonde les detti e fatti comme genre littéraire. De nombreux motti concernent des poètes : Dante Alighieri, Pietro Angeli da Barga, Tullia d’Aragona, Pietro Aretino, Laura Battiferri, Ercole Bentivoglio, Francesco Berni, Giuseppe Betussi, Michelangelo Buonarroti, Alfonso Cambi, Bernardo Cappello, Cariteo, Baldassare Castiglione, Luca Contile, Bernardino Daniello, Lodovico Dolce, Anton Francesco Doni, Remigio Fiorentino, Giovanni Battista Giraldi, Francesco Guglia, Alberto Lollio, Marullus, Girolamo Muzio, Pontanus, Domenico Ragnina, Antonio Rinieri, Girolamo Ruscelli, Jacopo Sannazaro, Fiammetta Soderini, Claudio Tolomei, Erasmo di Valvasone.

Le volume est à l’adresse du libraire Pietro Farri. Celui-ci, d’abord établi à Venise, exerça brièvement à Fano entre 1590 et 1593, puis à Senigallia en 1594-1595, et Jesi, entre 1594 et 1609. A Fano, il publia d’autres ouvrages facétieux, la Scelta di facetize d’Arlotto Piovano (1590), et L’Argute e facete lettere de Cesare Rao (1591).

Hauteur : 150 mm. Parchemin ancien de réemploi (reliure moderne).

Provenance : ex-libris manuscrit Joann : Balt [?] ; autre de la bibliothèque du couvent des Frères Servites de Schönbühl ; étiquette de la librairie Pregliasco, Turin.

→ BL, 222 ; Ascarelli-Menato, p. 203 ; DTE, I, p. 428-430.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |