accueil

FIRENZUOLA (Agnolo), Prose (1548)

1

PROSE/ di m. agnolo/ firenzvola/ fiorentino./ [fleuron]/ [marque]/ in fiorenza./ m d xlviii.

In-8° [112] feuillets signés A-O8 chiffrés (1-2) 3-55 (2 feuillets) 56-63 (74) 65-78 80-103 105-111 (112) ; C2-3 mal signés B2-3 ; G8 blanc ; N3 mal signé M3. Marque sur le titre (68 mm ; Decia, 6) et le titre particulier ; figures dans le texte (quatre figures de proportions, f. 73 v°-75 ; 100 ; vases d’onguents, f. 102 v°-105) ; lettrines.

Première édition des Discorsi degli animali et du Dialogo delle bellezze delle donne, procurée par Lorenzo Scala avec l’aide de Girolamo Firenzuola, frère de l’auteur. Le premier texte avait été composé par Firenzuola en 1541 ; il est adapté d’un recueil narratif oriental, le Panciatantra ou Kalilah et Dimnah, connu dans la version espagnole de Johannes da Capua, et propose une forme narrative originale qui s’éloigne du modèle boccacien alors dominant. Le second texte, également daté de 1541, est un traité sur la beauté, d’inspiration néo-platonicienne, en forme de dialogue situé dans le jardin de l’abbaye de Grignano, près de Prato. Ces deux œuvres, réimprimées en 1552 (Venise, Giovanni Grifi), furent traduites en français par Pierre de Larivey, Deux livres de Philosophie fabuleuse (Paris, Abel L’Angelier, 1577), et par Jean Pallet, Discours de la beauté des Dames (ibid., 1578) ; une première traduction anonyme des Discorsi degli animali avait paru dès 1556 (Lyon, Gabriel Cotier).

Hauteur : 133 mm. Cartonnage vélin rigide (reliure signée Honegger).

→ Gamba, 454 ; Brunet, II, 1269 ; Decia, 256 ; A. Seroni, Bibliografia essenziale delle opere del Firenzuola, Florence, Sansoni, 1957, n° 2 ; BL, 253 (3 exemplaires) ; Ascarelli-Menato, p. 273 ; Panizzi, 2365.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |