accueil

IL BURCHIELLO (Domenico di Giovanni, dit…), Rime (1597)

1

rime/ DEL BVRCHIELLO/ fiorentino/ Comentate dal Doni./ Et piene di capricci, fantasie, umori, stra-/uaganze, grilli, frenesie, ghirbizzi,/ argutie, motti, e sali./ Ritocche da quel’ che poteua già offendere/ il buon Lettore./ Dedicate al Clarissimo Signor Pietro Giustiniani,/ Virtuosissimo tra Nobili./ [marque : ancre aldine]/ In Vicenza, Per gli Heredi di Perin Libraro. 1597/ Con licentia de’Superiori.

In-8° [144] feuillets signés A(A)8-T8 paginés [XVI] 261[XXV-II bl.] ; (32) mal chiffré 2, (144) 44, le cahier L mal paginé 161-176 pour (145-160), (258-259) non chiffrés. Marque sur le titre (48 mm) ; bandeaux ; caractères italiques.

Troisième édition des sonnets de Burchiello avec le commentaire de Doni ; les sonnets satiriques concernant les prêtres ou les moines sont supprimés, plusieurs passages sont adoucis ou modifiés, ainsi le sonnet ‘Esso lo Papa’ devient ‘Esso lo Bassà’, ‘Il re di Francia’ modifié en ‘Il re di Fes’. En revanche, l’édition est augmentée de sept sonnets, ainsi que des Mattacini d’Annibal Caro, qui avaient d’abord été publiée dans l’Apologia della canzone di Annibal Caro (Parme, Seth Viotti, 1558), voir ce volume : « Da un humore della Marca d’Ancona, che si nutriva col pane di Roma, et era à sei gigli azurri Caro Caro […] uscirono i seguenti Sonetti l’anno 1558 ».

Originaire de Vérone, Pietro di Giampietro degli Zanini, dit Perin, s’établit à Vicence en 1580, comme libraire établi Piazza della Signoria. A sa mort en 1588, la boutique fut reprise par la veuve et les fils, qui produisirent une quarantaine de titres jusqu’en 1600.

Hauteur 145 mm. Parchemin rigide (reliure du XVIIIe siècle).

→ Brunet, I, 1400 ; Vaganay, 1597, n° 1 (indique 217 sonnets) ; Hastings Jackson, 116 ; Riccottini Marsili-Libelli, p. 150, n° 84 ; BL, 223 ; Edit XVI B-4096 (54 exemplaires) ; Boullier, 88 ; Ascarelli-Menato, p. 467-468 ; Panizzi, 1023.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |