accueil

Il Poeta e il suo pubblico

Il Poeta e il suo pubblico - Lettura e commento dei testi litrici nel Cinquecento Convegno internazionale di Studi (Ginevra, 15-17 maggio 2008)

Ce volume réunit les actes d’un colloque international sur les commentaires des textes poétiques durant la Renaissance, tenu à Genève en mai 2008 sous les auspices de la Faculté des Lettres et de la "Fondation Barbier-Mueller pour l’étude de la poésie italienne de la Renaissance". Si une vingtaine d’auteurs, issus de diverses traditions académiques et culturelles, ont jugé utile de s’interroger sur les modalités et les contenus d’une telle pratique à cette époque, c’est que le thème de la lecture comme “construction du sens”, privilégié par les contributeurs, demandait encore à être approfondi. Comment lisait-on à la Renaissance ? Que recherchait-on dans les textes de poésie, sous quelles formes étaient-ils restitués ? Quel rapport peut-on entrevoir entre le poète et son lecteur, quel pacte intellectuel relie la poésie à son public ? Ou encore, pour suivre le grand lecteur que fut Pétrarque, quels chemins mènent au plaisir que toute lecture semble promettre ? Lector, intende, letaberis (« lecteur, comprends et tu éprouveras du plaisir »), recommandait Pétrarque sur les traces d’Apulée au début de ses Lettres familières. Cette invitation, qui résonne comme un impératif moral, s’adresse encore à nous.

Sommaire

Introduzione
Lina Bolzoni, « Il commento attraverso le immagini : poesie e ritratti » ;
Maria Antonietta Terzoli, « Le dediche nei libri di poesia del Cinquecento italiano » ;
Simone Albonico, « Osservazioni sul commento di Vellutello a Petrarca » ;
Victoria Kirkham, « Petrarca, Rvf 71-73 : la « sorellanza » lirica nella tradizione dei testi e commenti da Bembo a Tasso » ;
Alberto Roncaccia, « Castelvetro lettore di Petrarca » ;
Laura Paolino, « Un ’assai copioso commentari’ » ;
Andrea Donnini, « Bembo esegeta e revisore » ;
Monica Bianco, « Il canzoniere postumo come vita filosofica » ;
Paolo Procaccioli, « Goliardi in cathedra » ;
Danilo Romei, « Ricezione della poesia del Cinquecento : la ’fortuna editoriale’ » ;
Chiara Lastraioli, « Commentar grossamente e per burla » ;
Eugenio Refini, « ‘‘Come il Petrarca fa molte volte’’ » ;
Virginia Cox, « Un microgenere senese : il commento paradossale » ;
Teresa Chevrolet, « Sous le voilement des vers étranges » ou la philosophie en chantier » ;
Roberto Leporatti, Girolamo Benivieni tra il commento di Pico della Mirandola e l’autocommento » ;
Vercingetorige Martignone, Esemplarità e distacco : l’autoesegesi tassiana alle rime d’amore » ;
Matteo Residori, « Leggere Tasso a Siena » ;
Maurizio Perugi, « ‘‘Sepolta nella mia anima’’ » ;
Mikaël Romanato, « Indicatori di lettura a stampa nelle edizioni di poesia dei secoli XV e XVI » ;
Antonio Rossi, « Indicatori di lettura nelle Opere di Olimpo di Sassoferrato » ;
Massimo Danzi, « Dante a Ferrara » ;
Giuliano Tanturli, « Postille di Iacopo Corbinelli a rime del Casa » ;
Indice dei nomi
Indice dei manoscritti

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |