accueil

LAMPRIDIO (Benedetto), Carmina (1550)

1

BENEDICTI/ lampridii,/ necnon io. bap. amalthei/ carmina./ [fleuron]/ Non sine Priuilegio./ [marque : vivo morte refecta mea.]/ venetiis apvd gabrielem/ iolitvm de ferrariis./ m d l.

In-8° [84] feuillets signés A-K8 L4 chiffrés (1) 2-7 (8) 9-18 61 20-30 32 32-69 (70) 71-84. Marque sur le titre (45 mm ; Vaccaro, 363-364 ; Zappella, 534-545). Lettrines ; caractères italiques. Il existe deux émissions à la même date, l’une avec une épître liminaire latine de Lodovico Dolce à Bernardo Zane, l’autre avec une épître en italien du même Dolce à Collaltino da Collalto, les feuillets A2 et A7 ayant été réimprimés.

Première édition, posthume, du recueil des poèmes de Lampridio, procuré par Lodovico Dolce et dédiée au noble vénitien Bernardo Zane. Elle contient 24 odes pindariques, un genre dont Lampridio est le principal représentant en Italie, sept odes horatiennes, trois épîtres en hexamètres, cinq épigrammes ; les pièces sont adressées au pape Léon X [1], Henri VIII, roi d’Angleterre, Lorenzo Bartolino, Lodovico Beccadelli, Pietro Bembo, Lazaro Buonamico, Baptista Cassalius, Baldassare Castiglione, Vittoria Colonna, Andrea Cornelio [2], Petrus Cursius [Pietro Corsi], [Matteo] Giberti (2), Latino Giovenale, Janus Lascaris, Cosimo de’ Medici, Giulio de’ Medici [3] (2), Pietro Melini [4] (2), le cardinal Lorenzo Pucci, Iannus Ruffus, Ercole Rangoni [5], Porzia Scorta, Francesco Sforza, Antonio Tebaldeo, Trebatius [6].

A la suite du recueil de Lampridio, figure une suite de poèmes de Giovanni Battista Amalteo (1525-1573), contenant six églogues, quatre élégies, adressées à Lodovico Dolce, Lygdamus, Julius et Daphnis, trois épigrammes.

Hauteur : c. 170 mm ; exemplaire à toutes marges, entièrement non rogné. Cartonnage d’attente.

Provenance : un vers manuscrit en marge de la première églogue d’Amalteo (f. I7) ; autre vers, d’une écriture de l’époque, en marge du f. K3 v° complétant l’églogue IV : « Seu jam Pausilypi laetis in collibus erras ». Ex-libris manuscrit Matthei Zuuoti I.C. ; autre Vincentij Farucii.

→ Bongi, I, 288-289 ; BL, 367 ; Oberlé, n° 245 ; Ascarelli-Menato, p. 373-375.

[1Giovanni de’ Medici (1513-1521).

[2Andrea Cornelio ou Corner (1511-1551), cardinal en 1544.

[3Giulio de’ Medici, cardinal, pape sous le nom de Clément VII (1523-1523).

[4Sur cet auteur, voir In Celsi Melini funere amicorum lacrimae, Rome, G. Mazzochi, s.d.

[5Probablement Ercole Rangoni (1491-1527), de Modène, évêque d’Adria, créé cardinal en 1517.

[6Bernardino Trebazio, traducteur des Hieroglyphica d’Horapollo.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |