accueil

LANDO (Ortensio), Lettere di molte valorose donne (1548-[1549])

1

LETTERE DI/ molte valorose/ donne, nelle qvali. chiaramente appare/ non essere ne di eloqven/tia ne di dottrina alli/ hvomini inferiori./ [fleuron]/ con privilegio./ [marque : della mia morte eterna vita vivo - semper eadem]/ in vinegia appresso gabriel/ giolito de ferrari./ mdxlviii.

[souscription] m d xlix.

In-8° [164] feuillets signés A-V8 X4 chiffrés (1) 2-56 (7) 58-112 (115-122 121 124 123 126 125 128 127 130 129) 130-147 (148) 149 (131) 151 (141) 153-161 [III dont I bl.]. Marque sur le titre (53 mm) ; autre au f. X3 v° (77 mm) ; lettrines, fleurons, caractères italiques. Le volume porte au titre la date de 1548 et une souscription datée 1549.

Recueil de lettres en langue vulgaire des dames illustres d’Italie, en fait principalement de Milan et de Brescia, procuré par Ortensio Lando [1] (1512-1553), alors établi à Venise. Selon Bongi, Lando aurait en fait rédigé la plupart des pièces au nom de ces mêmes dames. Dans son épître liminaire à Sigismondo Rovello, Bartolomeo Pestalozzi indique le rôle de Lando : « Hortensius Landus collegit », et celui d’Ottaviano Raverta : « suadenteque Octavianus Raverta in volumen redegit ». Il semble toutefois qu’il s’agisse bien d’un véritable recueil composé pour mettre en évidence des modèles de comportement féminins, exaltant la femme maîtresse de maison noble et revendiquant son égalité morale et sociale avec l’homme, en référence à des exempla tirés de la mythologie et de l’histoire antique.

Le volume contient 263 missives, de Madama la Grande [2], la comtesse Maddalena Affaità Bia [3] (4), Cecilia Agnelli, Isabetta Agnelli, Lucrezia Agnelli (2), Maddalena degli Alberti, Lucrezia Ali Crotti, la duchesse d’Amalfi [4], Caterina Ang[uissola] marquise Gonzaga [5] (2), Dina comtesse d’Arco [6], Emilia d’Arco, Livia d’Arco, Alvigia Asinell, Filenia Augusta, Laura Averolda, la comtesse Avogadro, Angela B., Ottavia Baiardo, Maddalena Barattieri, Catherina Barbisona, Livia Beltrami, Maria de’ Benedetti, Elena Bentivoglio Rangoni, Marzia Benzoni, Margarita Bernardini, Agnesa di Besta [7], Ippolita Bi[rago] Lampugnano, Sulpizia Birago, Clarizia Bonelli, Antonia Borelli, Caterina Bonvisi, sor Lucrezia Borgia, Ippolita Borromeo [8], Isabella Borromeo Trivulzio [9], Maria Brachale, Emilia Brambata Solcia [Brembati Solza], comtesse Minerva Brembata, Cecilia da Cà Pesaro Tridapalo, Maria Cadorna [sic pour Cardona] marquise della Palude [10], Barbara Cal.[?] Alberisi, Ippolita Calcatera, Maddalena Calzavela [11], amilla Cap.[?] Stanga, Camilla Caracciolo Villa, Alvigia Carolea, Francesca Carrettona [12], Pilestrina da Castello, Violante da Castello, Isabetta Castiglioni Gonfaloniera, Paula Castiglioni, Angela Castrucci, Ippolita Catta, Margherita comtesse Cauriola (2), Dorotea Cauriola Averolda, Giovanna Cavalleria, Girolama Cavalleria (2), Isabella Cavalleria Gualenghi, Taddea Centani (2), Celestina Ceregna, Diana de’ Contrari, Veronica Coradelli [13], sor Barbara da Correggio (2), Francesca da Correggio Mainoldi, Lucrezia Corsa, Ippolita Crema, Lucrezia Cuoca, Caterina Dati, Franceschina da Dressina [sic pour Trissino], Leonarda d’Este, Lucrezia d’Este di Coreggio [14] (3), Chiara Federici comtesse Martinengo, Giulia Federici Ga.[?], Isabella Federici Martinengo, Giulia Ferreto, Leonora Fiasca, Teodora Fisogni Calini, Creusa Florida, comtesse Prata [15], Catherina G.[?] Foresta, Leonora Foresta, Lucia dal Forno, Petronia Franca, Catherina Fregoso comtesse Avogadro, Maddalena G. Brembati, Violante Galassina, Demetria Gallerita, Violante da Gambara [16], Emilia comtesse da Gambera [17], Leonora Gambera da Galera, Lucrezia Gambera Visconti, Virginia da Gambera, Lodovica Gavardo, Giulia Gelmini, Lucrezia Gigli, Claudia Glizeria, Isabetta Gonfaliera, Laura Gonfalonieri, Giulia Gonzaga [18], Giulia Gonzaga [19] comtesse d’Arco, Isabella Gonzaga [20] (4), Isabella Gonzaga di Puvino, Leonora Gonzaga duchesse d’Urbin [21] (2), Lucrezia Gonzaga [22], la comtesse de Guastalla [23], Lucia Guinigi, Flavia Lampugnano, Caterina Landesa [Landi] Trivulzio [24], Lucrezia da Lando, Isabetta Lonardi [Lunardi], comtesse de Monte L’Abbate (2), comtesse Isabella de Luna Affaita (2), Pantesilea Lunardi Giordani (3), la cavaliera Luzardi, Geronima Luzaga [Luzzago], Giulia Luzaga [Luzzago], Aurelia Magi [Magio], Fregosa Maggi, Orsola Maggi, Caterina Malacria [25], Benedetta comtesse Malaspina, sor Lucrezia Malaspina, la marquise Malaspina Nicella, Taddea Malaspina, Genevra Malatesta, Ippolita Marchese Sanseverino, Margherita Maria, Camilla Martinengo Averoldo (2), sor Lionella Martinengo, Lucrezia Martinengo comtesse Beccaria (3), Lucrezia Martinengo comtesse de Porcilia, Lucrezia Masippa (6), Violante Maurizzi comtesse Gambara, Laura Meli Piccinardi, Porzia Melita, la marquise de Meregnano [26], Camilla N., F.N., Clara de’ Nobili, la comtesse de Nola [27], la comtesse Caterina Nugarola [Nogarola], la comtesse Costanza de Nuvolara [28], Costanza degli Obizzi Scotti, Caterina degli Oldra, Giustina Ors[ini] Martinengo, Antonia Palla[vicino] Rangoni [29], Camilla Pallavicino, Catherina Panzarasa, Armelina Pavera, Giovanna Pavera, Onorata Pecchi, Margherita Pellegrini Cor., Maria Pergoli, Maria Perula, Beatrice Pio [30] (2), Martia Piacenza Benvenuti, Lucrezia Pico Rangoni [31], Lucrezia Picinardi Crotti, Cornelia Piccolomini comtesse d’Aliffe [32] (3), Margherita Pobbia, Serpentina Politi, Pazienzia Pontremoli, Lucia Quadrio, Argentina comtesse Rangoni [33], Emilia Rangoni comtesse de Sarmato [34], Polissena Rangoni [35], Lucrezia Reloggia, Mamma Riminalda, Giulia Rosa, Alessandra Rossetta, la cavaliera Rovati, Paula Rovati Caurioli, Apollonia Rovello (3), Francesca Ruvissa, Righetta Sanseverino, la comtesse de Scandiano [36], Artemisa Scotti, Olinda Scotti, Sibila Sevatolo, Isabella Sforza [37] (13), Lavinia Sforza comtesse de Borgo Novo [38] (2), Lucietta Soranzo, Catherina Spada Bonvisi, Marta Stella Barbisona, Camilla Suardo Martinengo, Camilla Susia, Caterina Susia, Pace Tassi, la comtesse Tassoni Petratti, Camilla Testa, Dorothea Thiene, la comtesse Leonora Todesca, Collaltina Tracca [Trecco], Paola Trecco, Barbara Trivulzio [39], Francesca Trivulzio comtesse de Mirandola [40], Giulia Trivulzio comtesse de Vigevano [41], Nicola Trotti (2), Virginia Trotti, Margherita Uberti Stanga, Margherita degli Uberti, Susanna Valente [42] (2), Barbara Valentini, Cecilia Valeri, la comtesse Aurelia Verdelli, Leonora Vertema [Vertemate], Francesca Vidaschi (2), Marta Vidaschi, Caterina Vigeri (2), Ginevra Villa Fuora, Isabella Villamarino princesse de Salerne [43], Caterina Visconti, comtesse de Compiao [sic pour Compiano] [44] (2), Caterina Visconti, comtesse Landessa [45], Lodovica Zilioli, Margherita Zaffardi.

Outre de nombreuses lettres consolatoires, on notera deux lettres à sujet français, l’une de la comtesse Cauriola à la duchesse d’Etampes, du 20 août [1547], sur la mutation de fortune qu’entraîne la mort de François Ier (f. 103 v°) ; l’autre de Lucrezia Masippa à Diane de Poitiers, duchesse de Valentinois, datée du 26 décembre 1548, comme protestation de fidélité des dames milanaises à la couronne de France (f. 146). D’autres lettres traitent en détail de sujets féminins, ainsi Clara de’ Nobili explique « i modi d’ingravidare », Mamma Rinaldi, une sage-femme, les techniques de l’accouchement et de l’allaitement.

Hauteur : 162 mm. Cartonnage vélin moderne (Honegger).

Provenance : cachet de la Soc. Reg. Lond [Royal Society London] ex dono Henr. Howard Norfolciensis [Henry Howard, duc de Norfolk, premier président de la Royal Society, à qui il légua sa bibliothèque ; vente de 1898].

→ Bongi, I, 213-214 (indique 261 feuillets) ; Vaganay, 1548, n° 12 (d’après Fontanini, I, 232) ; Ascarelli-Menato, p. 373-375 ; Panizzi, 3198.

I. Senesi, « Tre epistolari del Cinquecento », GSLI, XXIV, 1894, p. 1-32 ; N. Bellucci, « Lettere di molte valorose donne… e di alcune pettegolette, ovvero : di un libro di lettere di Ortensio Lando », in Le carte messagiere. Retorica e modelli di communicazione epistolare : per un indice dei libri di lettere del Cinquecento, éd. A. Quondam, Rome, Bulzoni, p. 255-276 ; F. Daenens, « Donne valorose, eretiche, finte sante. Note sull’antologia giolitina del 1548 », in Per Lettera. La scrittura epistolare femminile tra archivio e tipografia, éd. G. Zarri, Rome, Viella, 1999, p. 181-207 ; M. Kennedy Ray, « Un’ officina di lettere : le Lettere di molte valorose donne e la fonte della ‘dottrina femminile’ », Esperienze letterarie, III, 2001, p. 69-91 ; S. Pezzini, « Dissimulazione e paradosso nelle Lettere di molte valorose donne (1548) a cura di Ortensio Lando », Italianistica, XXXI, 2002, p. 67-83.

[1Sur ce personnage, voir O. Lando, Paradoxes, Rouen, N. L’Escuyer, 1583.

[2Probablement l’épouse du grand-chancelier du duché de Milan.

[3La famille Bia, ou Biglia appartenait au patriciat de Milan.

[4Costanza d’Avalos († 1575), épouse d’Alfonso Todeschini Piccolomini, prince d’Amalfi.

[5Caterina Anguissola, veuve d’Andrea del Borgo ; elle épousa en 1540 Alessandro Gonzaga, marquis de Castiglioni delle Stiviere.

[6Gerardina d’Arco, dite Dina, fille du comte Alessandro d’Arco et de Giulia von Lodron ; épouse en secondes noces de Nicolò III Madruzzo, de Trente, elle mourut en 1551.

[7Ou de Besta, d’une ancienne famille de la Valteline, illustrée à la même époque par Giacomo Filippo da Besta, bienfaiteur de Milan durant la peste de 1576.

[8Ippolita († 1541), fille de Filippo Borromeo, patricien de Milan, et d’Apollonia Botta ; elle avait épousé en 1533 le comte Girolamo Anguissola, de Plaisance.

[9Isabella Borromeo († 1563), fille de Lancillotto Borromeo, gouverneur de Novare, et de Lucia Adorno. Elle avait épousé en 1519 Renato Trivulzio († 1545), seigneur de Formigara, décurion de Milan.

[10Sur ce personnage, à qui Giovanni Andrea Gesualdo avait dédié son commentaire sur Pétrarque, voir Fr. Petrarca, Il Petrarca, comm. G. A. Gesualdo, Venise, G. A. Nicolini da Sabbio, 1533 et note.

[11Ou Calzaveglia, d’une famille de Brescia.

[12Epouse d’un familier du cardinal Madruzzo et châtelain de Riva di Trento.

[13D’une famille de Brescia.

[14Lucrezia d’Este, fille d’Ercole d’Este, comte de Corteleona et d’Angela Sforza, épouse en 1514 Manfredo II, comte souverain de Correggio († 1546).

[15Originaire de Brescia, la famille Prata était établie à Milan au XVIe siècle ; le comte Antonio Prata était chancelier du Sénat en 1516.

[16Probablement Violante Gambara, fille du comte Gianfrancesco Gambara et d’Alda Pio di Savoia.

[17La famille des Gambera, comtes de Mirabello est originaire de Casale ; elle est distincte des Gambara, de Brescia.

[18Giulia Gonzaga, veuve de Vespasiano Colonna, duc de Traetto.

[19Giulia Gonzaga († 1549), épouse du comte Nicolò d’Arco, gentilhomme et poète.

[20Sans doute Isabella Gonzaga, fille de Pirro Gonzaga, seigneur de Gazzuolo, et de Camilla Bentivoglio ; elle épousa en 1555 Rodolfo Gonzaga di Luzzara.

[21Lucrezia Gonzaga (1493-1550), épouse de Francesco Maria Ier della Rovere, duc d’Urbin.

[22Lucrezia Gonzaga (1522-1575), chantée par Bandello, voir M. Bandello, Canti XI. Le III. Parche, Agen, A. Reboul, 1545.

[23Isabella di Capua , épouse de Ferrante Gonzaga, comte de Guastalla en 1539.

[24Caterina Landi, fille de Marcantonio Landi, patricien de Milan, et de Costanza Fregoso ; elle avait épousé en 1530 Gianfermo Trivulzio (1501-1556), comte de Melzo, ambassadeur de Milan auprès de Charles-Quint.

[25Ou Malacrida, famille de Côme, au service des Sforza, ducs de Milan.

[26Marzia Orsini, épouse depuis 1545 de Gian Giacomo Medici (1497-1555), marquis de Marignano [Melegnano], patricien et sénateur de Milan, chevalier de l’Ordre de la Toison d’Or, capitaine au service de l’Empire, vainqueur à Mühlberg. Elle était fille de Ludovico Orsini de Pitigliano et de Giulia Conti.

[27Maria Sanseverino († 1565), fille du prince de Bisignano, épouse d’Enrico Orsini († 1553), dernier comte de Nola.

[28Probablement la comtesse de Novellara, Costanza di Correggio, veuve d’Alessandro Gonzaga († 1530), comte souverain de Novellara.

[29Antonia, fille de Cristoforo Pallavicino, marquis de Busseto, et d’Anna della Pusterla ; veuve en premières noces de Sigismondo Gonzaga, seigneur de Vescovado, elle avait épousé en 1547 Uguccione Rangoni († 1557), seigneur de Campiglio, patricien de Modène.

[30Beatrice, fille de Giovanni Ludovico Pio di Savoia, officier au service de Milan, et de Graziosa Maggi ; elle avait épousé Gaspare degli Obizzi, patricien de Ferrare.

[31Lucrezia, fille de Ludovico Pico et de Francesca Trivulzio ; elle avait épousé en 1526 Claudio Rangoni, comte de Castelcrescente.

[32Cornelia Piccolomini Todeschini, épouse d’Antonio Diaz Carlone, patricien napolitain, comte d’Aliffe († 1564) ; elle était fille de Giambattista Piccolomini Todeschini, marquis de Deliceto.

[33Argentina († 1550), épouse du comte Guido Rangoni (1485-1539), seigneur de Spilamberto, capitaine général de troupes françaises en Italie, chevalier de l’Ordre de Saint-Michel ; elle était fille de Federico Pallavicino, marquis de Zibello, et de Clarice Malaspina.

[34Emilia, fille de Francesco Maria Rangoni († 1511), comte de Castelcrescente ; elle épousa Paolo Antonio Scotti, comte de Sarmato, de Plaisance.

[35Plusieurs dames appartenant à différentes branches de la famille Rangoni, de Modène, portent ce prénom ; il s’agit probablement de Polissena, fille d’Ugone Rangoni, gouverneur de Reggio, et d’Eleonora Torelli ; elle épousa Alberico Barbiano, comte de Belgioioso, patricien de Milan.

[36Silvia Sanvitale († 1584), épouse en 1523 Giulio Boiardo († 1553), 7e comte de Scandiano.

[37Lando, sous le nom de Il Tranquillo, publia un ouvrage d’Isabella Sforza, ou une sienne composition sous le nom de cette dame : Della vera tranquillità dell’animo (Venise, Aldo, 1544), dont une traduction française fut publiée en 1546, à Lyon. Isabelle Sforza (1503-1561), qui évoque le duc de Milan Francesco Sforza comme son « parente e signore honorando », était la fille naturelle de Giovanni Sforza, seigneur de Pesaro. Elle avait épousé Cipriano del Nero, baron de Porcigliano.

[38Probablement l’épouse de Francesco II Sforza, comte de Borgonovo (1525-1587).

[39Probablement fille de Giulia Trivulzio, nommée ci-après ; elle épousa Ludovico Barbiano di Belgioioso et mourut en 1607.

[40Francesca Trivulzio († 1560), fille naturelle de Giangiacomo Trivulzio (1447-1518), épouse de Ludovico Pico, comte de Mirandola.

[41Fille aînée de Teodoro Trivulzio, capitaine au service du roi de France, gouverneur de Lyon en 1525, et de Bona Bevilacqua, marquise de Maleo, Giulia Trivulzio épousa son cousin Gianfrancesco Trivulzio (1509-1573), marquis de Vigevano.

[42Fille de Simone Valenti, de Mantoue ; elle épousa Lodovico Cremaschi.

[43Isabella Villamarino, épouse de Ferrante Sanseverino (1507-1572), 4e prince de Salerno. Elle était la fille et l’héritière de Bernardo Villamarino, comte de Capaccio et de Bosio, grand-amiral de Sicile, et d’Isabella de Cardona.

[44Caterina Visconti Borromeo, épouse de Manfredo Landi, comte de Compiano ; elle était fille de Ludovico Visconti, seigneur d’Albizzate et de Brebbio, et de Lucrezia Alciati.

[45Il s’agit probablement du même personnage.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |