accueil

MANFREDI (Muzio), Cento donne (1580)

1 2

CENTO DONNE/ cantate da/ mvtio manfredi/ Il Fermo/ Academico Innominato/ di Parma./ [fleuron]/ Al Serenissimo Principe/ di Mantoua./ [marque : virtvs secvritatem parit]/ in parma/ Nella Stamperia d’Erasmo Viotti./ m d lxxx.

In-12 [138] feuillets signés +6 A-L12 paginés [XII] 1-160 163 162-199 100-115 114-116 110 215-244 [XVIII] ; l’exemplaire décrit est incomplet du f. +2. Marque sur le titre (31 mm ; Vaccaro, 161 ; Zappella, 810-811) ; emblème de l’auteur « ephyra dedit » (77 mm) ; ornements typographiques ; caractères romains.

Le recueil des Cento donne de Muzio Manfredi est dédié à Vincenzo Gonzaga (1562-1612), alors prince de Mantoue, fils de Guglielmo Gonzaga et d’Eléonore d’Autriche. Il a pour centre un ensemble de 52 pièces adressées à Corinzia Bracceschi, qui constituent un véritable canzoniere, sur lequel Manfredi a le projet d’édifier un monument poétique plus important, en recueillant des textes composés à différentes époques et parfois écrits à la demande d’autrui (« Non tutti i componimenti amorosi, che ci sono, sono fati dall’Autore per interesse proprio »), souvent des textes de circonstance, comme le précisent quelques rares didascalies ; le sonnet ‘Legato a duro scoglio era dolente…’ a ainsi été composé à l’occasion d’une représentation de la favola d’Andromède, à Colorno, chez la comtesse de Sala, celle-ci jouant le rôle d’Andromède, le prince de Mantoue celui de Persée.

Le recueil se compose de 302 pièces, dont 232 sonnets à la gloire de cent dames italiennes du temps, fameuses pour leur beauté et leurs talents, classées par ordre alphabétique des prénoms [nous rétablissons l’ordre alphabétique des noms] :

Maddalena Aioli Ghirlanda, Costanza Alidosi Isciani (3), Lucrezia Appiani Aragona Favara [sic pour Pavara] [1], Vittoria Appiani d’Aragona Sanvitale [2], Ottavia Asinelli Scotti, Silvia Azzi Artieri, Ippolita Baglioni Bonarelli, comtesse d’Orciano, Zenobia Baldichini Guardini (2), Livia Beccaria Spairana (3), Elena Bergonzi Giangrandi, Ersilia Bernieri Noceti, Margherita Bettoni, Alessandra Bianchini Volta (7), Isabella Bonelli Torelli, comtesse de Montechiarugolo [3], Lucia Boschetti Rangoni [4], Isabetta Bovi Pepoli, Corinzia Bracceschi (52), Giulia Brembati Guerrieri (7), Angelica Carbonesi Fucci, Ottavia Casali Malvezzi (3), Vittoria Castelletti da Rho, Lavinia Cherici Cesi (32), Lavinia Coccapani, Livia Colombara Micheli, Lucrezia Confalonieri Scaivoli (3), Veronica di Correggio [5], Fulvia di Correggio Pico, comtesse de Mirandola [6] (15), Ersilia Farnese Borromeo [7], Margherita Fazzardi Bergonzi, Lodovica Felicini Rossi, Virginia Ferrara Baiardi, Ippolita Ferrara Cerati (5), Anna Galerati Casciuoli, Camilla Gaddi Fantuzzi (3), Diana Gonzaga (3), Camilla Gonzaga Appiani Aragona [8], Polissena Gonzaga Rossi [9], Margherita Gorni Donesmondi, Anna Isei Spilimbergo, Leonora Isolani Gigli, Sulpizia Landi Scotti, Camilla Lupi [10], Ersilia Malaspina Pallavicino, Bradamante Malvezzi e Malvezzi [11] (5), Sofonisba Marconi Scotti, Livia Martinengo Campeggi, Anna Mauri Facipecora, Claudia Noceti Visdomini, Camilla Orsi Ghisolieri, Silvia Orsi Sampieri, Isabella Orsini Pucci, Ersilia Pallavicino, Isabella Pallavicino Lupi, marquise de Soragna [12] (3), Isotta Pepoli Fantuzzi, Lodovica Pepoli Poggi, Vittoria Pepoli Ruini, Elena Pepoli Volta (3), Laura Peverara, Renea Pico (3), Ersilia Piazzi Bernieri, Lucrezia Pini Rossi (3), Semidea Poggi Geri, Ottavia Pozzi Banzola, Preziosa Pozzi Bonelli Crassi, Barbara Rangoni [13], Cornelia Rasponi Mengoli, Artemisia Rosati Scaruffi, Ippolita Ruggieri Susia, Barbara Sanseverino, marquise de Colorno [14] (36), Barbara Sanvitale [15] (2), Leonora Sanvitale Pallavicino [16], Margherita Sanvitale Pallavicina [17], Claudia Sanvitale Tassoni [18], Leonora Sanvitale Thiene, comtesse de Scandiano [19] (3), Vittoria Scarampi Nuvoloni (3), Livia Schizzi Pio (3), Drusilla Scotti Angosciuola [Anguissola] (3), Lucrezia Scotti Angosciuola [Anguissola] (5), Vittoria Sforza, Francesca Sforza Visconti [20], Isabella Simonetta Rossi, comtesse de San Secondo [21], Corona Sommaglia Sanvitale [22], Lucrezia Spreti Grossi, Sestillia Stremieri Selva, Livia Susia, Vittoria Susia Malatesta, Sabina Thiene Bisciara, Camilla Thiene Mosti [23] (5), Barbara Torelli Benedetti, Maddalena Torelli Garimberti, Ippolita Torelli Simonetta [24] (3), Ginevra Trotti Manfredi, Lucrezia Vaga Borroni, Claudia Visconti [25], Flerida Visconti [26], Ersilia Visconti Cremona [27], Anna Visconti Panigarola [28], Orsina Volta Gampeggi [sic pour Campaggi] (3), Giulia Zambeccari Bovi (20), Cornelia Zambeccari Carbonesi.

Dans son avis au lecteur, Francesco Tebaldini, prote de l’atelier de Viotti et auteur de la table, déplore les négligences de l’auteur dans la relecture des épreuves, tout en rappelant combien il est difficile de corriger ses propres textes « dalla famigliarità dell’opera ».

Hauteur : 140 mm. Veau fauve, dos à quatre nerfs, orné de fleurons, double encadrement de filets dorés et à froid sur les plats, fleurons aux angles (reliure moderne).

Provenance : signature ancienne sur le titre di Gio. Luigi Spetia ; autre sur une garde, de Giacomo Soranzo 1730 [La célèbre bibliothèque du sénateur vénitien Jacopo Soranzo (1686-1761), riche de plus de 4300 manuscrits, fut dispersée à Padoue en 1780 et 1781, à l’exception des incunables, Nicolini, 113 et 114].

→ Vaganay, 1580, n° 6 ; BL, 409 ; Ascarelli-Menato, p. 80.

[1Lucrezia (née en 1545), fille de Gerolamo Appiani Aragona († 1559), dit « Seigneur de l’île d’Elbe », gouverneur de Piombino, et d’Antonia Sforza di Borgonuovo ; elle épousa Agostino Paveri Fontana, gentilhomme de Plaisance.

[2Vittoria (1551-1587), fille de Jacopo VI Appiani Aragona, 3e prince de Piombino, et de Virginia Fieschi ; elle avait épousé en secondes noces Ottavio Sanvitale, comte de Fontanellato (1548-1589).

[3Epouse de Pomponio Torelli, voir P. Torelli, Rime amorose, Parme, S. Viotti, 1575.

[4Fille de Nicolò Boschetti, comte de San Cesario, et de Maddalena Calori, elle épousa en 1576 Gherardo Rangoni, comte de Castelvetro, chevalier de l’Ordre de Saint-Michel.

[5Veronica da Correggio (1557-1622), fille d’Alessandro da Correggio, dit Correggio d’Austria († 1591), et d’Ippolita Torelli. Elle épousa le comte Alfonso Fontanelli (1557-1622), de Reggio, madrigaliste renommé.

[6Fulvia da Correggio († 1590), fille d’Ippolito II, comte de Correggio, et de Chiara da Correggio ; veuve de Ludovico II Pico, comte de Concordia et vicaire impérial de Mirandola.

[7Ersilia Farnese (1565-1596), fille naturelle d’Ottavio Farnese, duc de Parme ; elle épousa en 1579 Renato Borromeo, comte d’Arona.

[8Camilla Gonzaga (1542-1604), fille de Carlo Gonzaga, seigneur de Gazzuolo, et d’Emilia Cauzzi Gonzaga ; elle épousa Sforza Appiano Aragona, gentilhomme de la cour de Florence.

[9Polissena (née après 1543), sœur de la précédente ; elle épousa Ferrante Rossi, des comtes de San Secondo, capitaine au service de la France entre 1567 et 1580.

[10Fille de Giampaolo Meli Lupi, marquis de Soragna et d’Isabella Pallavicino. Ingegneri lui adressa sa pastorale Danza di Venere (Vicence, 1584), dont elle avait interprété le rôle d’Amarillis lors d’une représentation à la cour de Parme.

[11Fille de Lucio Malvezzi, elle avait épousé Piriteo Malvezzi (1552-1627), marquis de Castelguelfo, patricien de Bologne et de Ferrare. Elle mourut avant 1585.

[12Isabella ou Ippolita, fille de Girolamo Pallavicino, marquis de Cortemaggiore, veuve de Giampaolo Meli Lupi (1550-1571), marquis de Soragna.

[13Barbara (née avant 1563), fille de Fulvio Rangoni, comte de Castelcrescente, et de Taddea de’ Costabili.

[14Barbara Sanseverino, fille d’Antonio Maria Sanseverino, marquis de Gualsinaia, et de Girolama Bellochi ; elle avait hérité des biens et des titres de sa cousine Eleonora, fille unique de Gian Galeazzo Sanseverino († 1557), comte de Colorno. Elle épousa à une date non précisée Annibale Malvicini Fontana.

[15Fille de Girolamo Antonio Sanvitale († 1563), comte de Fontanelleto, capitaine au service du roi de France, et d’Emilia Pallavicino di Zibelo. Elle épousa Ercole Pallavicino, marquis de Polesine.

[16Sœur de la précédente. Elle épousa en 1580 le marquis Orazio Pallavicino Casali.

[17Margherita Sanvitale, fille d’Alfonso Sanvitale († 1560), comte de Fontanelleto, capitaine au service de la France, et de Girolama Farnese di Latera. Elle épousa Cesare Pallavicino, marquis de Busseto.

[18Claudia Sanvitale, fille de Luigi Sanvitale, gouverneur de Sabbioneta, et de Corona Cavazzi della Somaglia ; elle avait épousé en 1579 Ferrante Tassoni Estense, marquis de Guiglia.

[19Eleonora Sanvitale, fille de Giberto Sanvitale († 1585), comte de Sala, camérier secret du pape Paul III, et de Livia Barbiano di Belgioioso. Elle épousa Giulio Thiene, comte de Scandiano.

[20Fille de Francesco II Sforza, comte de Borgonuovo, et de Lavinia Sanvitale, Francesca Sforza († 1616) épousa en 1559 Francesco Bernardino Visconti, co-seigneur de Brignano.

[21Isabella, fille de Scipione Simonetta, décurion et sénateur de Milan, et de Margherita Brivio. Elle avait épousé en secondes noces, à Milan en 1579, Pietro Maria Rossi, des marquis de San Secondo.

[22Epouse de Luigi Sanvitale et mère de Claudia Sanvitale, citée ci-dessus.

[23Camilla, fille d’Ottavio Thiene, comte de Scandiano, et de Laura Boiardo ; elle épousa Ercole Mosti, comte de Medola, patricien de Ferrare, majordome du duc Alfonso II d’Este.

[24Peut-être Ippolita, fille de Federico Torelli († 1569), seigneur de Coenzo, et de Malatesta Malatesta ; elle épousa en secondes noces Marcantonio Simonetta.

[25Fille de Francesco Bernardino Visconti et de Francesca Sforza di Borgonuovo, Claudia Visconti (1560-1593) épousa en 1581 Ludovico Marazzani Landi, comte de Paderna.

[26Ou Florida (1562-1634), sœur de la précédente, épouse, en 1582, de Filippo Fontana, patricien de Plaisance.

[27Ersilia, fille d’Annibale Visconti di Saliceto et de Lucia Sauli ; sœur du cardinal Alfonso Visconti (1552-1608), elle épousa Alessandro Cremona.

[28Anna (née après 1547), fille de Fabio Visconti des seigneurs d’Albizzate, et de Costanza Trivulzio, des comtes de Melzo. Elle était l’épouse d’Alessandro Panigarola, patricien de Milan.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |