accueil

MENECHINI (Andrea), Delle Lodi della poesia d’Omero e di Virgilio (1572)

1

DELLE LODI/ della poesia,/ d’omero, et di virgilio./ oratione/ composta dall’eccellente/ signor andrea menechini./ [fleuron]/ con privilegio./ [marque : della mia morte eterna vita vivo - semper eadem]/ in vinegia appresso gabriel/ giolito de ferrari./ m d l xxii.

In-8° [22] feuillets signés a-d4 e6 non paginés. Marque sur le titre (132 mm ; Vaccaro, 363-364 ; Zappella, 534-545) ; bandeaux, fleurons, lettrines, caractères italiques.

Eloge de la poésie et des poètes par Andrea Menechini, traçant un vaste tableau de la poésie italienne du temps et de ses amateurs ; Il célèbre en particulier Federico Badoer, fondateur de l’Accademia della Fama, Giulio Camillo, Alberto Lollio, Girolamo Muzio, Francesco Patrizi. Il contient, outre quelques extraits d’auteurs antiques traduits en italien, 16 sonnets, dont un sonnet de Lodovico Dolce, adressés à la reine Isabelle [1], don Carlo et don Ferdinando d’Autriche, don Giovanni d’Autriche, le baron d’Ivano, le seigneur de Borgo, le seigneur de Castellalto. L’Oratione de Menechini était destinée à accompagner l’Achille e l’Enea de Dolce, dont il justifiait l’adaptation en langue vulgaire et en vers de l’Iliade et de l’Enéide (voir ce volume) ; mais on la trouve parfois en volume séparé.

Relié avec Dolce, L’Achile e l’Enea, Venise, Gabriel Giolito de’ Ferrari, 1570.

→ Brunet, II, 790 ; Hastings Jackson, 881 (avec Dolce) ; Weinberg, 1136 ; Ascarelli-Menato, p. 373-375.

[1Isabella del Balzo († 1553), veuve de Federico I, dernière reine de Naples.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |