accueil

ODDI (Sforza degli), Prigione d’amore (1607)

1

prigione/ D’AMORE/ comedia/ nvova/ dell’eccelentiss./ sig. sforza oddi./ recitata in pisa da/ Scolari, l’anno secondo del felice/ Rettorato del Signor Lelio/ Gauardo Asolano./ di nvovo data in lvce./ [marque : charitas]/ in venetia, m d cvii./ Appresso gl’Heredi di Domenico Farri.

In-12 [102] feuillets signés A-H12 I6 chiffrés (1) 2-21 (23) 23-55 (59) 57-84 (83-101) [I bl.] ; l’exemplaire décrit est incomplet du f. I6. Marque sur le titre (42 mm) ; bandeaux typographiques ; lettrines ; caractères romains.

Comédie en cinq actes et en prose, probablement composée entre 1558 et 1570, et représentée à l’occasion du carnaval 1590, à l’initiative du recteur du studio de Pise, Lelio Gavardo, d’Asolo, en présence du père du dédicataire, Camillo Paleotto. La pièce d’Oddi marque une étape importante dans l’évolution de la comédie italienne vers un genre sentimental et sérieux.

La première édition parut à Florence en 1590 chez Filippo Giunta. Vermigioli mentionne toutefois une édition de la version antérieure à la représentation, qui aurait été imprimée en 1576 à Pérouse, par Baldo Salviani ; aucun exemplaire n’a toutefois été retrouvé. Une édition illustrée fut publiée à Venise en 1591.

Hauteur : 125 mm. Toile verte : pièce de titre sur le plat supérieur, anciennes tranches rouges (Ateliers Laurenchet).

→ Mango, 152 ; BL, 473 (1591) ; Clubb, 642 (1592) ; Bregoli Russo, 441 (1592) ; La Reggia Pastorella, n° 23 ; Ascarelli-Menato, p. 379 ; DTE, I, 424-426.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |