accueil

ONGARO (Antonio), Alceo (1582)

1

ALCEO/ favola pescatoria/ di antonio ongaro./ Recitata in Nettuno Castello de Signori/ Colonnesi :/ Et non più posta in luce./ A gl’Illustri fratelli, il Signor Girolamo/ & il Signor Michele Ruis./ con privilegio./ [marque]/ in venetia,/ Appresso Francesco Ziletti. 1582.

In-8° [64] feuillets signés a8 A-G8 chiffrés [VIII] (1) 2-34 (45) 46-54 [II dont I bl.]. Marque sur le titre (36 mm) ; bandeaux de six sortes ; fleurons de divers types, dont un grand fleuron à tête de lion ; lettrines ; caractères italiques.

Première édition de l’Alceo, dédiée à Girolamo et Michel Ruis [Ruiz]. La pièce, une piscatoria en vers, est une variante de la pastorale dramatique combinée au modèle des Eclogæ piscatoriæ de Sannazaro et des élégies piscatorie de Berardino Rota et de Bernardo Tasso. La scène se déroule sur les rivages de l’antique Antium, aujourd’hui Anzio, où avait été édifié le château de Nettuno, propriété de la famille Colonna, lieu de la première représentation, en 1582. Une seconde représentation avait été projetée en 1612, à Ferrare, à l’occasion de l’entrée du cardinal Rivarola et du prince Michele Peretti, avec des intermèdes de Guarini adaptés par l’Arsiccio Accademico ; il semble qu’elle n’ait pas eu lieu. La pièce connut un certain succès et fut réimprimée en 1587 et 1592. Roland Brisset en donna une traduction française, Alcée, pescherie ou comœdie marine (Tours, P. Mettayer, 1596).

La première édition a été imprimée pour Francesco Ziletti, établi comme libraire à Venise entre 1569 et 1595, et qui publia plus de 100 éditions.

Hauteur : 142 mm. Veau blond, dos long orné d’un fin décor à la grotesque ; pièce de titre ; triple filet doré sur les plats, filet sur les coupes, roulette intérieure ; gardes marbrées, tranches rouges (reliure française du XVIIIe siècle).

Provenance : ex-libris gravé armorié de Wilmot Viscount Lisburne [Quaritch, p. 20].

→ Brunet, IV, 187 ; BL, 475 (2 exemplaires) ; Clubb, 644 ; Bregoli Russo, 444 ; Ascarelli-Menato, p. 390 ; Panizzi 4142.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |