accueil

PETRARCA (Francesco), Petrarca. Trionfi (1503)

1

Petrarcha Con Doi Co[m]enti Sopra Li Sonetti & Canzone./ El Primo Del Ingeniosissimo Misser Francesco Philelpho./ L’altro Del Sapientissimo Misser Antonio Da Tempo : No-/uame[n]te Addito./ Ac Etiam Con Lo Com[m]ento Del Eximio Misser Nicolo Pe/ranzone : Ouero Riccio Marchesiano Sopra Li Triu[m]phi :/ co[n] Infinite Noue Acute Et Excelle[n]te Expositione./ [vignette]

[souscription] Stampado in Venetia Per Alber-/tino Da Lissona/ Vercellese./ Anno domini. M.ccccc.iii. adi uintisei de septembrio.

Deux parties en un volume in-2° : [116] feuillets signés A-N8 O-P6 chiffrés (1) 2-99 (110) 101-116 ; [138] signés a10 b -r8 chiffrés [X] 1-128 ; [b3 signé par erreur d3]. Portrait en pied de Pétrarque [saint Albertino, selon Marsand] tenant son livre devant Florence (153 x 199 mm ; Zappella, Ritratti, 280) ; les Trionfi sont illustrés de 6 figures gravées sur bois, à pleine page (149 x 98 mm), dans de larges encadrements (240 x 152 mm), au verso des feuillets a ; f2 ; g5 ; i4 ; p6 ; q7. Les illustrations sont reprises de l’édition de 1497, ci-dessus. Lettrines ; caractères romains ; texte entouré du commentaire. Hortis donne une souscription différente.

Edition du Canzoniere, parfois dite « des trois commentaires », réimpression de l’édition publiée en 1500 à Venise par Bartolomeo di Zani. Elle comprend la Vie de Pétrarque par Antonio da Tempo, publiée en 1471, dédiée à Federico Gonzaga (1441-1484), dit le bossu, 3e marquis de Mantoue. Suit le commentaire de Francesco Filelfo, complété par Girolamo Squarzafico ; à ce commentaire répond paragraphe par paragraphe le commentaire attribué à Antonio da Tempo, mais dû en fait à un érudit vénitien anonyme, publié pour la première fois en 1477, à Venise, par Domenico Siliprandi. Les pièces sont numérotées : 318 sonnets, 38 (pour 43) canzoni, La distinction entre les pièces in vita et in morte n’est pas marquée, mais le commentaire du sonnet ‘Arbor vittoriosa…’ (RVF 263) s’achève sur la formule « E questo è lultimo. S. chel fece in vita de Madonna Laura ». Les Trionfi sont accompagnés du commentaire de Bernardo Lapini, revu par Gabriele Bruno.

Cette édition a été imprimée par Albertino da Lessona, originaire de Vercelli, qui exerça à Venise entre 1499 et 1508, en compagnie de ses frères ; il publia 18 éditions.

Hauteur : 293 mm. Maroquin noir, dos à cinq nerfs orné de filets et d’un chiffre doré ; plats encadrés d’un filet doré, grand motif mosaïqué de maroquin fauve au centre ; gardes de moire noire ; tranches lisses (Honegger).

Provenance : annotations d’une main du XVIe siècle en marge des Trionfi. Cachet sur le titre Ecole Sainte Geneviève. B.D.J. ; chiffre de Jean Paul Barbier-Mueller.

→ Brunet, IV, 544 ; Marsand, 25 ; Hortis, 26 ; Essling, 83 ; Sander, 5609 ; Olschki, 19 ; Fowler, p. 86 ; Balsamo, Pétrarque (aucun exemplaire recensé en France) ; Rhodes, « Notes on the 1503 edition of Petrarch », Studies, p. 69-71 ; Cannata, 383 et description 183 ; Ascarelli-Menato, p. 344 ; Ley, 49 (recense 8 exemplaires).

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |