accueil

POLIZIANO (Angelo) (Angelo Ambrogini, dit), Stanze per la giostra (1541)

1

stanze di messer angelo/ politiano cominciate/ per la giostra del/ magnifico givlia-/no di piero de/ medici./ [marque : aldvs]/ m.d.xli.

[souscription] in vinegia, nell’anno/ m. d. xxxxi./ in casa de’ figlivoli/ di aldo.

In-8° [32] feuillets signés A-D8 chiffrés [I] 1-29 [II]. Marque sur le titre (56 mm), répétée au verso du dernier feuillet. Caractères italiques.

A côté d’une importante œuvre poétique néo-latine, Poliziano se consacra également à la langue vulgaire. Entre 1475 et 1478, il composa des stanze destinées à célébrer la victoire de Giuliano de’ Medici lors d’un tournoi. L’assassinat du jeune prince interrompit la rédaction du poème, qui resta inachevé. La première édition fut publiée en 1494 à Bologne par Platone dei Benedetti ; les Stanze furent plusieurs fois rééditées, en particulier par Nicolò Zoppino et Vincenzo di Polo à Venise, en 1521 et 1524.

Première édition aldine, établie sur le texte de la giuntine de 1518, ou, selon Carducci (1863), sur une édition vénitienne (Giacopo da Leco, 1527). Elle contient 171 stanze, en deux livres de 125 et 46 stances, mais propose un texte fortement retouché et modernisé par rapport aux premières éditions et à l’original.

Hauteur : 144 mm). Basane marbrée, dos orné de filets et de fleurons, pièce de titre, tranches rouges (reliure du XVIIIe siècle).

Provenance : essais de plumes épars dans le volume et inscriptions anciennes au verso du dernier feuillet ; inscription al molto mag.o S. mio il s. Franc.o Ant.o Ferio ; les stances ont été numérotées par une main ancienne.

→ Gamba, 762 ; Renouard, p. 123, n° 9 ; Brunet, IV, 782 ; BL, 25 (2 exemplaires) ; Ascarelli-Menato, p. 325-326.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |