accueil

Rime di diversi autori eccellentissimi. Libro nono (1560)

1

[encadrement de titre]

RIME/ di diversi/ avtori/ eccellentiss./ libro nono./ in cremona per vincenzo conti/ m d lx.

In-8° [188] feuillets signés *8 A-Y8 Z4 paginés [XVI] 1-29 (30) 31-52 5 54-240 239 240-334 [XXII-II bl.]. Titre dans un encadrement en forme de retable, avec la marque « tentanda via est » (130 mm) ; au f. Z3 v° : marque (49 mm) ; lettrines ; caractères italiques.

Recueil de rime procuré par Giovanni Offredi, dédié à Guglielmo Gonzaga (1538-1587), duc de Mantoue. Ouvert par une série des sonnets hors recueils de Traiano Dordoni et de Cesare Donelli Lollio, qui ont probablement collaboré à l’édition, il comprend 516 pièces de 76 auteurs, la plupart provinciaux et peu connus : Girolamo Alessandrino (10), Giovanni Agostino Arcelli (3), Giovanni Francesco Arrivabene, Alessandro Bernoni (6), Lucia Bertana (3), Giuseppe Betussi, Carlo Biolchi, Onofrio Bonnontio (14), Laura Battiferri (2), Antonio Borghetti, Anton Maria Braccioforte [1] (3), Luca Campagna (4), Lelio Capilupi (2), Bernardo Cappello (8), Annibal Caro (6), Giovanni della Casa (3), Luigi Cassola (21), Baldassare Castiglione (2), Cristoforo Codebò (14), Luca Contile (2), Lodovico Domenichi, Cesare Donelli Lollio (7), Traiano Bordoni [sic pour Dordoni] (28), Giovanni Francesco Fabri (2), Giovanni Matteo Faitano, Paolo Ferrari (3), Panfilo Ferri, Girolamo Fiorelli (2), Ottaviano Fodri, Filippo Forteguerra (3), Antonio Gaggi (8), Giuseppe Gallani (4), Petronio Gessi (20), Paolo Golfi (9), Luigi Gonzaga, dit Rodomonte [2] (11), Scipione Gonzaga [3] (2), le cavaliere Gualtieri, Cristoforo Guazzoni (7), Giovanni Andrea Languillara [sic pour dell’Anguillara], le comte Costanzo Landi [4] (7), Alessandro Lionardi, Giovanni Maganza, Nicolò Maggi (2), Alessandro Malvaggia (8), Cesare Malvaggia (6), Giovanni Battista Mantacheti (2), Cesare Manzi (2), Battista da Matelica (14), Pietro Mercante, Girolamo Muzio, Galeazzo Nuvoloni, Giulio Nuvoloni (77), Giovanni Offredi (9), Silvio Pontevico (4), Giovanni Francesco Pusterla (3), Filomeno Quistro (3), Giulio Rangoni [5] (3), Carlo Riccio (6), Angelo Rinieri da San Secondo (87), Lodovico Riva (4), Francesco Rivaldi [di Rinaldi], Federico Rossi, comte de San Secondo [6], Ubertino Sala (8), Virginia Salvi (9), le comte Guido San Giorgi, Crispo Selva (17), Cristoforo Serraglio, d’Arezzo (15, dont deux héroïdes), Antonio Sottile (4), Nicolò Spadaro, Giovanni Antonio Taglietto, le comte Lodovico Todesco, Bernardino Tomitano [7], Dario Tuccio, Francesco Veggio (8). Les auteurs les plus représentés sont Angelo Rinieri, Giulio Nuvoloni et Traiano Dordoni. Les deux premiers avait déjà donné respectivement trois et quatre pièces au Tempio alla divina Giovanna d’Aragona (Venise, Pietrasanta, 1555).

Certaines des pièces sont adressées à Catherine d’Autriche, duchesse de Mantoue [8], la duchesse de Parme [9], Paolo Ali, Sofonisba Anguissola [10], Anna Bentivoglio Simonetta [11], Lucia Bertano, Lucrezia Crotti, Giuseppe Gallani, Camilla Gonzaga Rossi [12], Vespasiano Gonzaga, Ottaviano Martinengo, la marquise de Massa et Carrara [13], Galeazzo Nuvoloni, Ortensia Nuvoloni, Broccardo Persico, Giovanni Battista Piccenardo, Leonora Rangoni Rossi [14], Polissena Rangoni Scotti [15], Bianca Rossi, Fulvia Rossi, Federico Rossi, Ippolito Rossi [16], Leonora Rossi, Pietro Maria Rossi, le comte Troilo Rossi [17], Pier Antonio Tollentino (3), [Marco Girolamo] Vida, évêque d’Alba (2).

L’imprimeur du volume, Vincenzo Conti, de Vérone, fut appelé à Crémone en 1554 par Girolamo Vida ; il y exerça jusqu’en 1569, publiant en particuliers des livres en hébreu ; il exerça épisodiquement à Sabbioneta en 1567 et à Plaisance en 1569-1570.

Hauteur : 156 mm. Parchemin rigide, dos à cinq nerfs, orné de fleurons, armoiries dorées sur les plats (reliure du XIXe siècle).

Provenance : armoiries du comte Girolamo d’Adda ; ancienne collection Francesco Melzi d’Eril (voir Rime diverse di molti eccellentissimi autori. Libro primo, Venise, G. Giolito de’ Ferrari, 1549).

→ Brunet, IV, 1304 ; Vaganay, 1560, n° 14 ; Bologna, II, 177 ; Ascarelli-Menato, p. 178-179 ; DTE, I, p. 329-336 ; Tomasi, p. 100.

[1Originaire de Plaisance, membre de l’Accademia degli Ortolani. Plusieurs de ses pièces avaient été publiées dans les Rime diverse en 1545, avant d’être supprimées de la deuxième édition.

[2Ludovico Gonzaga (1500-1532), frère de Giulia Gonzaga Colonna. Capitaine au service du pape, il était lié à l’Arioste.

[3Scipione Gonzaga (1540-1593), petit-neveu du précédent, fondateur de l’Accademia degli Eterei à Padoue, futur cardinal et ami de Torquato Tasso.

[4Elève d’Alciat et docteur en droit, Costanzo Landi († 1564), comte de Compiano, poète et botaniste, publia une Lettera sopra un’ impresa d’un pino (Milan, Antoni, 1560). Il était fils de Giovanni Ludovico Landi di Chiavenna, patricien de Milan, et de Lucrezia Scotti Douglas.

[5Probablement Giulio Rangoni († 1583), patricien de Modène, seigneur de Spilamberto, capitaine au service du duc de Parme.

[6Federico Rossi (1534-1569), abbé commendataire de San Pietro in Ciel d’Oro à Pavie en 1546, référendaire apostolique ; il était frère de Troilo Rossi di San Secondo.

[7Professeur de logique au studio de Padoue, membre de l’Accademia degli Infiammati, voir Delle rime di diversi nobili huomini. Libro secondo, Venise, G. Giolito, 1548 et note.

[8En fait Eléonore d’Autriche (1534-1594), épouse de Guglielmo II, duc de Mantoue.

[9Marguerite d’Autriche, épouse d’Ottavio Farnese, duc de Parme.

[10Originaire de Crémone, Sofonisba Anguissola (1527-1625) fut l’élève des peintres Bernardino Campi et Bernardo Gatti, il Sojaro. Elle connut une grande renommée, et fut appelée en 1559 par Philippe II à la cour d’Espagne, où elle peignit de nombreux portraits. On conserve d’elle un bel autoportrait (Naples, Musée de Capodimonte).

[11Anna, fille de Costanzo Bentivoglio, épouse du comte Ottaviano Simonetta, chevalier de l’Ordre de Santiago.

[12Camilla, fille de Giovanni Gonzaga, seigneur de Vescovado et de Laura Bentivoglio ; elle avait épousé en 1523 Pietro Maria III Rossi, marquis de San Secondo, chevalier de l’Ordre de Saint-Michel, capitaine au service du roi de France.

[13Ricciarda Malaspina (1497-1553), marquise souveraine de Massa, épousa en 1520 Lorenzo Cybo. Leur fils Alberico Cybo Malaspina (1534-1623) devint prince souverain de Massa.

[14Leonora, fille d’Uguccione Rangoni, comte de Burgofranco, épousa en 1550 le comte Troilo Rossi, de Parme, nommé ci-dessous.

[15Polissena, sœur de la précédente, veuve du comte Giovanni Fantuzzi, épousa en secondes noces, après 1547, le comte Amoroso Scotti, patricien de Plaisance.

[16Ippolito Rossi (1532-1591), frère de Federico. Il fut créé cardinal en 1585.

[17Troilo Rossi (1525-1591), frère des précédents, 8e comte de San Secondo, lieutenant de l’infanterie italienne en France, mentionné en 1549 ans les états de Henri II, avec une pension de 400 livres. Il avait épousé en 1550 Eleonora Rangoni di Livizzano dont il eut Bianca (morte en bas âge) et Pietro Maria (1551-1590), cités.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |