accueil

Rime in lode della christianissima Maria Medici (1600)

1

rime in lode/ DELLA CHRISTIANISS.ma/ maria medici/ regina di francia,/ e di navarra./ [fleuron]/ [armoiries]/ in fiorenza, 1600./ Nella Stamperia di Cosimo Giunti./ Con licenza de’ Superiori.

In-4 [10] feuillets signés A4 B4 C2 non chiffrés. Armoiries sur le titre (71 mm) ; lettre ornée (33 mm) ; autres. Caractères italiques.

Plaquette publiée à l’occasion du mariage par procuration de Marie de Médicis, princesse de Florence, fille de Francesco, grand-duc de Toscane, et de Jeanne d’Autriche, et Henri IV, roi de France, le 5 octobre 1600. Le roi était représenté par le grand-duc Ferdinando, et la cérémonie fut bénie par le légat, le cardinal Pietro Aldobrandini. Au cours de la fête qui suivit, on représenta au palais Pitti l’Euridice d’Ottavio Rinuccini, mise en musique par Jacopo Peri. Le mariage effectif eut lieu le 17 décembre suivant. Divers recueils de vers parurent à cette occasion, en italien et en français, ainsi les Stances du sieur de La Ferté (Florence, G. Marescotti, 1600).

Dédié à Virginio Orsini (1572-1615), 2e duc de Bracciano [1], le recueil publié par les Giunti contient une canzone de Francesco Vinta, un sonnet de Vincenzo Panciatichi, suivi de stanze « Portando S. M. la Maschera », un poème de Jacopo Pagnini, les plaintes de Clori, nymphe de Pratolino sur le départ de la princesse, suivi de deux canzoni du même.

Hauteur : 205 mm. Demi-maroquin bordeaux, plats de papier marbré, chiffre doré en queue.

Provenance : chiffre doré et ex-libris armorié de Pietro Ginori Conti ; cachet à froid Giannalisa Feltrinelli.

→ Vaganay, 1600, n° 8 ; Camerini, 393 ; Ascarelli-Menato, p. 273-274.

[1Virginio Orsini (1572-1615), fils de Paolo Giordano Orsini, premier duc de Bracciano et d’Isabella de’ Medici (assassinée par son mari en 1576), et par celle-ci, petit-fils du grand-duc Cosme de Médicis et cousin de Marie de Médicis. Il avait épousé Flavia Peretti.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |