accueil

TASSO (Ercole), Poesie (1593)

1

Poesie/ del sig./ HERCOLE TASSO/ filosofo,/ Composte da lui, in sua giouanile età./ Et già spartatamente stampate/ In Bologna, in Vinegia, & in Bergamo./ Con brieui dichiarationi, annesse con gl’Indici,/ sopra le più di loro/ Del Sig. Christoforo Corbelli./ [marque : bona fortvna]/ Con licenza de’Superiori./ In Bergamo. m d xciii,/ Per Comin Ventura.

In-8° [74] feuillets signés A-H8 I10 chiffrés (1) 2 (3) 4 (5) 6 (7) 8-73 72 ; (A3) mal signé A2. Marque sur le titre (diamètre : 42 mm ; Vaccaro, 3 ; Zappella, 572-573) ; deux emblèmes (f. B8 v° et f. F4 v°) et 5 tableaux, à pleine page ; fleurons au mascaron (30 x 30 mm) ; autre (33 x 33 mm) ; bandeaux à rinceaux ; lettrines. Caractères italiques et romains.

Canzoniere philosophique, composé par Ercole Tasso, célébrant Virginia Bianchi. Les poèmes sont l’objet d’une savante mise en forme symbolique, qu’éclaire le commentaire de Cristoforo Corbelli, et deux emblèmes, une Apothéose de Virginia, illustration prise d’un revers de médaille de Faustine, et Hercule sur le bûcher, qu’accompagne la devise « exto corve typvs ».

Le libro primo contient 28 sonnets et quatre madrigaux, le libro secondo, treize misterii en prose, le libro terzo, une pièce en 23 stanze, 24 pièces diverses dont 17 sonnets, ainsi qu’une orazione en prose. Les stanze célèbrent les principales dames de Bologne : Ippolita Armi, Isotta Bentivoglio, Virginia Bianchi, Livia Campeggi, Vittoria Casali, Anna Fantucci, Camilla Fantucci, Valeria Guidotti, Ramondina Leonida, Pompilia Malvezzi, Vittoria Manzoli, Dorotea Mondini, Isabella Pepoli, Lodovica de’ Rossi, Smeralda Salimbeni.

Le volume est imprimé par Giacomino Venturetti, dit Comin ou Comino Ventura, originaire de Brescia, actif à Bergame entre 1578 et 1626. Ventura fut un des imprimeurs libraires italiens les plus actifs de la fin du XVIe siècle, éditant plus de 250 titres, dont plusieurs recueils collectifs de poésies et des ouvrages politiques.

Hauteur : 188 mm. Cartonnage, trace de lacets, titre sur la tranche inférieure (reliure ancienne).

Provenance : signature sur une garde : Filippo Cesare Gandolfi 1767 ; Giuseppe Martini.

→ Brunet, Suppl. II, 729 ; Vaganay, 1593, n° 7 ; BL, 659 ; Bologna, II, 33 ; Ascarelli-Menato, p. 166-167.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |