accueil

TASSO (Torquato), Discorso della virtù feminile (1582)

1

discorso/ DELLA VIRTV`/ feminile, e/ donnesca,/ del sig. torqvato tasso./ alla/ serenissima sig. dvchessa/ Di Mantoua, &c./ [armoiries]/ in venetia,/ Appresso Bernardo Giunti, e fratelli./ m d lxxxii.

In-4° [8] feuillets signés A-B4 chiffrés (1) 2-8. Armoiries sur le titre (75 mm) [armoiries de Bianca Cappello : parti en 1 Médicis ; en 2 coupé Venise sur Cappello ; Zappella 1147] ; lettrine (43 x 43 mm) ; caractères romains.

Première édition du Discorso della virtù feminile, dédié à la duchesse de Mantoue [1]. Torquato Tasso oppose la conception fondamentalement égalitaire de Platon à la position d’Aristote sur l’infériorité de la femme, et il compose un catalogue des femmes fortes, de Zénobie aux princesses de son temps.

Imprimeur du volume, Bernardo Giunti avait publié le Discorso en une édition collective, comprenant en outre les premières éditions du Discorso della virtù heroica, du Messagiero, et du Gonzaga secondo.

Hauteur : 190 mm. Cartonnage moderne.

Provenance : cachet couronné sur le titre.

→ Camerini, I, p. 465, n° 15 ; Hastings Jackson, 617c ; BL, 660 ; Carpané, p. 989 (recense 60 exemplaires) ; Ascarelli-Menato, p. 330 ; Panizzi, 5611 ; La ragione e l’arte, 110 ; Edizioni tassiane, 39.

[1Eléonore d’Autriche (1534-1594), épouse de Guglielmo Gonzaga.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |