accueil

VARCHI (Benedetto), Dei Sonetti. Parte seconda (1557)

1

DE’SONETTI DI M./ benedetto varchi/ colle risposte, e pro-/poste di diversi/ parte seconda./ [fleuron]/ [armoiries]/ in fiorenza appresso/ lorenzo torrentino/ m d l vii.

In-8° [120] feuillets signés Aa-Pp8 paginés (1-2) 3-57 60 63 60-61 64 65 64-82 (83-84 bl.) 85-97 (98) 99-106 (107) 108-109 (110-111) 112-143 146 145-224 [XVI]. Armoiries du duc de Florence sur le titre (48 mm) ; caractères italiques ; Moreni indique que sur certains exemplaires, le titre porterait par erreur le millesime 1554 (voir B. Varchi, Dei Sonetti, Florence, Lorenzo Torrentino, 1555).

Le recueil, ainsi que l’indique la signature des cahiers, était destiné à compléter l’édition des Rime publiée par Torrentino en 1555 (voir ce volume). Il comprend 80 sonnets de Varchi à divers, avec leurs risposte, et 140 sonnets de divers à Varchi, avec les risposte. Les destinataires sont : Giovanni Battista Adriani, Battista Alamanni (5), Luigi Alamanni (5), Alati (2), Piero Alberti (3), Antonio Allegretti, Allori (4), Sforza Almeni, Filippo Angeni, Tullia d’Aragona (3), Pietro Aretino, Cinzio Aurelio (2), Schiatta Bagnesi, Mario Bandini, Simone della Barba [1], Daniele Barbaro (2), Petronio Barbato, Antonio de’ Bardi, Michele Barozio, Agostino Beatiano [2], Bellesanti da Modena, Pietro Bembo, Trifon Bencio (3), Alberto del Bene, Francesco Bernia, Francesco Bolognetti [3] (2), Lelio Bonsi (14), le cardinal de Burgos [4], Giovanni Battista Busini, Giulio Camillo, Bernardo Cappello (2), Annibal Caro (6), Anton Maria Carobello, Giovanni della Casa, Lodovico Castelvetro, Bernardino Daniello, Bernardo Davanzati [5] (3), Lodovico Dolce (4), Lodovico Domenichi, Lorenzo Fiamminghi (2), Matteo Franzesi, Antonio Gallo, Pero Gelido, Bernardo Ghezio, Paolo Giovio secondo [6] (2), Anton Francesco Graz[z]ini (6), Andrea Grazziosi, Emanuele Grimaldi (3), Antonio Landi (2), Federico Lanti, Lorenzo Lenzi (3), Dionigi Lippi, Andrea Lori (2), Alfonso Mantegna, Jacopo Marmitta, Lodovico Martelli, Nicolò Martelli, Ugolino Martelli (6), Vincenzo Martelli, il Mascherino, Francesco Matteucci, Lorenzo Mauri, Pietro Medonio, Alessandro Menchi, Girolamo Mentovato, Antonio del Migliore, Filippo del Migliore, Gabriel Moles (4), Francesco Maria Molza, Francesco Nasi, Alessandro Neroni, Lucio Oradini (13), Leone Orsini, Anton Maria Paccio, Giovanni Battista Pellegrini (2), Alessandro Piccolomini, Porzio Romano, Anton Francesco Rainero, Giovanni de’ Rossi, monsignor de’ Rossi, évêque de Pavie [7], Berardino Rota, Jacomo Salvi, don Diego Sandoval di Vasto [sic pour Castro] [8] (2), Francesco Sangallo, Luca Sangallo, Francesco Sansovino, Giovanni Battista Santini, Metello Gentile Senarega, Giovanantonio Seroni, Tommaso Soderini, Bernardo Sostegni, Fortunio Spira (2), Fabrizio Storni, Carlo Strozzi (4), Giovanni Battista Strozzi, Ventura Strozzi, Giulio dalla Stufa (3), Luigi Tansillo (2), Bernardo Tasso, Laura Terracina (2), Bernardino Tomitano, Filippo Valentino, Bernardo Vecchietti (4), Domenico Venier, Vincenzo Vitegli, Michelangelo Vivaldi (14), Simone dalla Volta, Carlo Zancharuolo, Girolamo Zoppio (2).

Hauteur : 152 mm. Maroquin vert, dos orné, filet sur les plats, coupes guillochées, gardes de papier marbré, tranches dorées (reliure française de la fin du XVIIIe siècle, identique à celle de B. Varchi, Dei Sonetti, Florence, Lorenzo Torrentino, 1555).

Provenance : cachet sur le titre ; ex-libris héraldique gravé Frances Mary Ricardson Currer.

→ Moreni, p. 168-169, n° IV ; Brunet, V, 1086 ; Vaganay, 1557, n° 8 ; BL, 711 ; Ascarelli-Menato, p. 235-236 ; Panizzi, 6031.

[1On lui doit une Nuova spositione del sonetto ‘In nobil sangue vita umile’ (Florence, Torrentino, 1553).

[2Agostino Beatiano ou plutôt Bevazzano († 1545), de Trévise ; il occupa des charges subalternes à la Curie et laissa un recueil de rime, De le cose volgari et latine del Beatiano (Venise, 1538).

[3Sénateur de Bologne et poète, Francesco Bolognetti est connu pour son poème épique Il Costante (Venise, 1565), et une longue pièce célébrant la victoire de Lépante.

[4Francesco Mendoza de Burgos.

[5Marchand et érudit florentin, membre de l’Accademia Fiorentina, Bernardo Davanzati Bostichi (1529-1606) est l’auteur d’une traduction de Tacite, achevée vers 1590, mais publiée en 1658 seulement, qui prétendait surpasser en concision non seulement la version française de Claude Fauchet (1582), mais l’auteur latin lui-même.

[6Paolo Giovio († 1585), abbé commendataire de San Giuliano de Côme, évêque titulaire de Samarie, puis évêque de Nocera, était fils d’Alessandro Giovio et petit neveu de Paolo Giovio (sur ce personnage, voir P. Giovio, Le iscrizioni, Venise, G. de’ Rossi, 1558).

[7Gian Girolamo de’ Rossi (1505-1564), des comtes de San Secondo, protonotaire apostolique, évêque de Pavie en 1530. Il eut pour successeur son neveu Ippolito, coadjuteur en 1560, évêque titulaire en 1564, créé cardinal en 1585.

[8Amant de la poétesse Isabella di Morra, assassinée par ses frères en 1545, et dont il partagea le sort, Diego Sandoval di Castro, un gentilhomme d’origine espagnole, châtelain de Cosenza, fut également poète, marqué par Bembo et Tansillo. Ses rime furent publiées en 1542 (Rome, Dorico), par les soins de Girolamo Scola, de Faenza.

© 2000-2017 Tous droits réservés - Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance. Design : Aldemos |